Vidéos A la une
Le Défenseur des Droits, Jacques Toubon, recommande l'interdiction du Flash-Ball lors des manifestations et demande un moratoire général sur son usage, quel qu'en soit le contexte, au vu de la "gravité des lésions" qu'il peut causer. L'Inspection générale de la police nationale (IGPN) préconise également l'abandon de cette arme jugée peu précise. Mais ce n'est pas l'avis des syndicats de police.
Publicité