Vidéos A la une
Michel Sapin a présenté lundi une série de mesures concrètes pour lutter contre le financement du terrorisme. La première mesure annoncée par le ministre des Finances est le durcissement du système des cartes bancaires prépayées, qui peuvent être utilisées sans vérification d'identité jusqu'à un montant de 2.500 euros. Ce système aurait joué un rôle dans les attaques du 13 novembre. Autre annonce, le dépôt ou le retrait en espèces de sommes supérieures ou égales à 10.000 euros devront être signalés à l'organisme Tracfin, la cellule anti-blanchiment du ministère des Finances. Enfin, le gouvernement veut renforcer les capacités de gel des avoirs des terroristes dans tous les domaines. L'ensemble de ces mesures entreront en vigueur le 1er janvier.
Publicité