Pour réaliser ses projets, il est parfois nécessaire de recourir à un crédit à la consommation. Vous avez le choix entre trois principales formules d'emprunt : le crédit renouvelable, le crédit affecté et le prêt personnel. Découvrez les avantages et les inconvénients de chacun. 

 

Publicité
 

Le crédit renouvelable : souple et très risqué

 
Le principe : à la souscription du contrat, le consommateur se voit proposer une réserve d'argent immédiate par chèque, virement ou par l'intermédiaire d'une carte spécifique adossée au crédit (carte du magasin par exemple). Utilisable à sa guise, cette réserve est renouvelée automatiquement au fur et à mesure des remboursements. Le client ne payant les intérêts que sur la partie du crédit utilisée.
 
Les avantages : facile d'accès et d'usage, il est proposé par de nombreuses enseignes, banques et organismes spécialisés (Cofinoga, Cetelem, Sofinco...) et a la particularité de se renouveler en permanence. 
 
Les inconvénients : S'il peut être utile sur une courte période, il peut devenir coûteux jusqu'à un risque de surendettement, s'il s'étale dans le temps. Les taux étant souvent relativement élevés (entre 15 et 22%) et variables d'une année à une autre. En plus, si vous puisez fréquemment dedans, vous augmentez le montant de l’emprunt et la durée de son remboursement, ce qui renchérit le coût du crédit*. A utiliser avec prudence.
 
* A tout moment, vous pouvez demander la résiliation du contrat par lettre recommandée avec AR. Vous êtes alors tenu(e) de rembourser, aux conditions du contrat, le montant de la réserve d’argent déjà utilisée. 
 
Publicité