Société
Des chercheurs danois ont mis au point une étude expliquant comment réduire la longueur les files d’attente. Découvrez leur solution.
Vidéos A la une
La Havane, Cuba - 21 juillet 2015 - Ils sont des centaines à faire la queue devant la nouvelle ambassade américaine de la Havane. Depuis le changement de statut du bâtiment, les Cubains espèrent obtenir plus facilement un visa, pour rendre visite à leurs proches, ou s'installer aux États-Unis. Mais la plupart doivent se rendre à l'évidence, la réouverture de l'ambassade ne va pas faciliter l'obtention du fameux sésame. "Maintenant que c'est une ambassade, on pensait qu'il y aurait plus de souplesse pour les visas. Et qu'il serait plus facile pour quelqu'un de partir ", regrette Manuel Catala Veloz, dont la demande vient d'être rejetée. A Cuba, il faut compter 200 dollars pour obtenir un visa vers les États-Unis. Une somme colossale dans un pays où le salaire moyen est à peine de 20 dollars par mois.
Publicité