Vidéos à la une
Soutien imminent de Jean-Yves Le Drian à Emmanuel Macron. Le bruit ne cesse de courir. Pourtant, officiellement, il attendrait de découvrir ses positions sur la défense que le candidat "En Marche !" devrait présenter le 18 mars prochain , pour se prononcer. Mais le ministre de la Défense ne devrait pas être très surpris par les propos du candidat Macron, car il en serait, dans l'ombre, l'un des auteurs. "Cela fait des semaines qu'il nourrit Macron de fiches sur les affaires de défense" , aurait déclaré un proche du président de la Région Bretagne au JDD. Si l'entourage de Jean-Yves Le Drian dément une volonté de François Hollande de le freiner dans son envie de prendre publiquement position en faveur de l'ancien ministre de l'Economie, à L'Elysée on confirme que des consignes ont été données. "Le Président leur a demandé à tous, y compris à son ministre de la Défense, de rester unis jusqu'à ce qu'on connaisse la liste définitive des candidats à la présidentielle. C'est ce qu'il leur a dit en Conseil des ministres et en tête à tête" , précise L'Elysée au JDD. Une unité qui ne devrait plus durer très longtemps.
Société
Une perquisition a été menée mercredi matin à la mairie de Mantes-la-Ville, dans les Yvelines. La mairie aurait procédé au fichage des électeurs en fonction de leur religion avant les municipales de 2014.
Vidéos à la une
Anne Giudicelli, spécialiste du terrorisme, était invitée jeudi soir de News et Compagnie sur BFMTV. Elle est venue avec une des 22.000 fiches de renseignements attribuées à Daesh, qu'elle a décrit dans son ensemble. Cette fiche se compose notamment de la zone de l'Etat Islamique rejointe par le signataire, ainsi que de la signature du responsable des frontières. Pour Anne Giudicelli, ces formulaires témoignent d'une bureaucratie inspirée "de l'époque d'Al-Qaida en Irak et du régime baasiste", "qui a repris des modèles existants et qui l'a mis à sa sauce".
Politique
Le tribunal administratif de Montpellier vient de débouter une association au motif que l’existence de fiches à caractère religieux n’était pas démontrée.
Publicité