Vidéos à la une
Comme chaque année, les villageois de Nem Thuong, au nord de Hanoï au Vietnam, fêtent le nouvel an en sacrifiant des cochons. Ils sont des milliers dans tout le pays à assister au sacrifice de cochons en place publique, une tradition ancestrale censée porter bonheur. Au son des tambours, les deux cochons sont exhibés, portés en procession par des villageois vêtus de rouge. Un participant porte une arme en vue de l'abattage des porcs. Les cochons sont retenus par des cordes puis coupés en deux, sous les acclamations de la foule. Les villageois sont ensuite invités à plonger des billets de banque dans la mare du sang des animaux, source de bonne fortune. Mais cette mise à mort publique créé la polémique, les défenseurs des animaux dénonce cette pratique séculaire. Malgré les critiques, cette fête reste très populaire.
Publicité