Vidéos à la une
Heiko, 72 ans, continue d'assurer le service entre les deux rives du Rhin dans la ville de Cologne. Maintenant que la retraite le guette, ce...
Vidéos à la une
Des migrants qui avaient réussi à monter illégalement à bord d'un ferry à Calais samedi, ont été évacués dans le calme par la police plus de trois heures plus tard, a-t-on appris auprès du port de Calais. Dans la foulée d'une manifestation pour la défense des migrants, des groupes avaient forcé un barrage pour monter à bord du "Spirit of Britain", de la compagnie britannique P O, en provenance de Douvres et stationné dans le port. Sur les quelque 150 qui avaient pénétré dans l'enceinte du port, plusieurs dizaines d'entre eux avaient pu monter à bord. Regroupés à l'avant du navire, ils ont bloqué la passerelle d'accès.
Vidéos à la une
C'est un objet non-identifié qui a provoqué l'accident. Plus de 120 personnes ont été blessées dimanche après qu'un ferry à grande vitesse ait heurté quelque chose dans l'eau. Une collision qui a provoqué une panne d'électricité. Le bateau effectuait la liaison entre la ville chinoise de Macau et Hong Kong lorsque le drame s'est produit. Une importante opération de sauvetage a immédiatement été lancée pour venir en aide aux 163 passagers et 11 membres d'équipage en danger. Le bateau a finalement été remorqué vers Hong Kong. Selon les autorités, 124 personnes ont été blessées, dont cinq grièvement. Il s'agit du quatrième accident de ferry en deux ans sur ce trajet Macau-Hong Kong. Par ailleurs, la sécurité maritime dans la zone a été vivement mise en question après une collision entre deux ferries en 2012 au large de l'île de Lamma. Le drame avait coûté la vie à 39 personnes, la pire catastrophe maritime de la région en 40 ans.
Vidéos à la une
Le gouvernement grec a dépêché un ferry pour accélérer l'enregistrement administratif de milliers de réfugiés syriens, arrivés sur l'île de Kos. Ils pourront rester dans le bateau le temps que les démarches administratives soient remplies. Depuis leur arrivée, ces migrants étaient contraints de vivre dans des hébergements de fortune, dans la rue ou sur les plages, faute de centre d'accueil sur l'île. "Le bateau est bien mieux. Ici, il n'y a pas de toilettes, pas de salles de bain, aucune structures. On n'a pas de nourriture, ni d'eau", explique Tayeb, un migrant d'origine irakienne. L'envoi de ce ferry avait été décidé à la suite de la multiplication d'incidents entre policiers et migrants, qui étaient quelque 7 000 sur l'île au début de la semaine. Samedi, selon les médias grecs, de brefs heurts entre migrants se sont produits durant cette attente. Une vingtaine d'Irakiens ont protesté dans la nuit à l'entrée du port pour demander à être eux aussi admis sur le ferry. "Le problème, c'est qu'ils ne donnent pas de papiers aux Irakiens, seulement aux Syriens", se lamente Tayeb. Ce bateau d'environ 2 500 places n'hébergera pas de migrants mais sera réservé à l"enregistrement et aux entretiens menés avec les "réfugiés syriens", ont expliqué les autorités grecques. Les autres migrants présents sur l'île, de nationalités différentes, sont eux considérés comme "migrants" et non "réfugiés". Selon la police grecque, chaque nuit, les arrivées se poursuivent à un rythme soutenu depuis la Turquie voisine.
Vidéos à la une
Les autorités chinoises l'ont admis, il n'y a plus d'espoir de retrouver des survivants dans l'épave de l'"Étoile de l'Orient". Selon un bilan officiel rendu public samedi, 396 personnes ont trouvé la mort dans le naufrage du navire de croisière qui a chaviré lundi sur le Yangtsé, après avoir été pris dans une tempête. Sur les 456 personnes que transportait le bateau, des retraités de plus de 60 ans pour la plupart, seuls 14 rescapés ont pu être secourus. Quarante-six passagers sont toujours portés disparus. L'opération de redressement du navire a démarré vendredi à Jianli, dans le centre de la Chine. L'épave de 2200 tonnes et 76 mètres de long a été remise d'aplomb à l'aide de deux puissantes grues. Les sauveteurs ont donc pu commencer à récupérer les corps coincés à l'intérieur du navire. Selon la presse officielle, il s'agit de l'accident de navigation le plus meurtrier en Chine depuis près de 70 ans.
Vidéos à la une
Plus de peur que de mal pour ces touristes en Indonésie. Vingt-cinq personnes, dont plusieurs Français, ont été légèrement blessées vendredi après-midi par deux petites explosions. Celles-ci se sont produites sur un ferry qui effectuait la traversée entre les îles de Lombok et Bali. Le bateau avait fait les deux tiers de la traversée lorsque l'incident s'est produit. C'est probablement le réservoir de carburant du ferry, qui transportait 129 passagers, qui est à l'origine de l'accident. Selon la police maritime, la seconde explosion a en effet brisé les fenêtres, ce qui a atteint les passagers. Ils ont été immédiatement transportés dans un hôpital de Lombok pour être soignés. Parmi les blessés se trouvaient donc des Français mais aussi des Britanniques, des Italiens, des Américains, des Australiens et des Néo-zélandais.
International
Plusieurs Français ont été blessés vendredi après-midi par deux petites explosions survenues sur un ferry reliant les îles de Bali et Lombok, en Indonésie. 
Vidéos à la une
Le MV Mostofa, a été remis à flots et remorqué jusqu'à la rive du fleuve Padma, à 70 kilomètres au nord de la capitale Dacca au Bangladesh. Les sauveteurs ont ainsi pu explorer l'épave. Bilan : 70 morts. D'après des rescapés, le navire était surchargé, jusqu'à 150 personnes auraient pu être à bord. Dimanche 22 février, le ferry a chaviré et coulé après avoir percuté un chalutier. Le chalutier a été arraisonné par la police. Le capitaine et deux des membres de son équipage ont été arrêtés. Les accidents de ferry sont fréquents au Bengladesh, un pays traversé par plus de 230 fleuves et rivières. En cause : les très nombreuses embarcations qui ne répondent pas aux normes de sécurité.
International
Un signal de détresse a été envoyé d'un cargo ce mardi au large de Corfou, en Grèce. Il pourrait avoir été détourné par des pirates armés.
International
 Alors que l’on fait état de sept morts après l’incendie du Norman Atlantic dimanche au large de la Grèce, un rapport révélait déjà six dysfonctionnements concernant la sécurité incendie du ferry.
Vidéos à la une
Un ferry avec 422 passagers et 56 membres d'équipage à son bord a pris feu dimanche 28 décembre alors qu'il se trouvait au large de la Grèce....
Vidéos Insolite
Mais rassurez-vous, ceci n'est pas un accident. Le navire est tout simplement voué à la casse...
Vidéos à la une
Les secours s'activent encore pour tenter de retrouver des survivants, mais sans trop d'espoir. Trois personnes ont péri et au moins trois autres sont toujours portées disparues après le naufrage d'un ferry aux Philippines. Le navire a sombré samedi soir par gros temps au large de l'île de Panaon, après avoir été percuté par de gigantesques vagues. Le ferry a pris l'eau et a coulé tandis que les bateaux des garde-côtes et des bâtiments privés se précipitaient pour porter secours aux passagers. Au moins 110 personnes ont pu être sauvées. Le nombre total de passagers à bord du ferry au moment du drame reste incertain. Seuls 84 passagers et membres d'équipage étaient inscrits sur la liste d'embarquement du navire. Mais selon le capitaine, 116 personnes se trouvaient sur le ferry.
Vidéos à la une
DACCA - 4 août 2014 - Un ferry a coulé lundi au Bangladesh, avec au moins 200 personnes à bord. Selon les secours, seule une cinquantaine de passagers ont déjà été secourus. Le bateau devait assurer la traversée du fleuve Padma, à environ 30 km au sud de Dacca, la capitale. "Le ferry est devenu incontrôlable à cause du vent et des courants, il tanguait d'un côté et de l'autre", a témoigné l'un des passagers, Azizul Haque. "Le conducteur a sauté du ferry. Et comme il a sauté, le bateau était incontrôlable et il a chaviré. Parmi les 350 passagers, environ une quarantaine d'entre nous, ont été capables de nager jusqu'à la rive." Les accidents de navigation sont fréquents au Bangladesh. Les experts dénoncent régulièrement un entretien insuffisant et une surcharge des bateaux.
Vidéos à la une
La catastrophe maritime n'était pas loin. Le 31 mai dernier, un des ferries de la compagnie maritime Corsica Ferries aurait navigué avec une fissure de 50 mètres sur la coque, sans pour autant en informer les autorités, ni même les passagers. Capable de transporter jusqu'à 2.000 personnes, ce ferry prenait l'eau par le fond et aurait pu sombrer à tout moment.
Vidéos à la une
Luc Ferry, ancien ministre de l'éducation nationale, philosophe et a publié "L'innovation destructrice", édition Plon, était sur le plateau de BFM Story. Il revisite la théorie de Joseph Shumpeter et parle de la mondialisation qui pousse à innover.
Vidéos à la une
La police espagnole a intercepté, ce mercredi, un clandestin marocain caché dans la turbine d'un ferry. Agé de 20 ans, il a été arrêté à Tarifa une ville du sud de l'Espagne en Andalousie. Le...
Vidéos à la une
Un ferry transportant près de 500 personnes a chaviré mercredi au large de la côté méridionale de la Corée du sud. Plusieurs centaines de...
International
Un violent incendie s’est déclaré dimanche après-midi à bord du "Norman Atlantic", un ferry italien affrété par la compagnie grecque Anek, en mer adriatique. Le bateau effectuait la liaison Patras-Ancône, transportant 478 personnes. Les autorités maritimes tentent de secourir près de 200 passagers, toujours pris au piège lundi.
Vidéos à la une
Jacques Séguéla, publicitaire, consultant chez Havas, et Luc Ferry, philosophe, ancien ministre de l’Éducation nationale. Retour sur le rapport sur l'intégration, et sur l'autorisation du...
Vidéos à la une
Au moins 80 personnes ont été blessées tôt vendredi dans un accident de ferry à Hong Kong. Le bateau était en route vers Macao lorsqu'il a...
Vidéos à la une
Luc Ferry, philosophe, ancien ministre de l’Éducation nationale, et Jacques Séguéla, publicitaire, consultant chez Havas. Retour sur les commémorations de l'armistice de la Première Guerre...
Vidéos à la une
Des dizaines de personnes sont tombées à l'eau dimanche après l'effondrement d'une passerelle dans l'est de la Chine,
Vidéos Argent/Bourse
Le 23 septembre, le triomphe d’Angela Merkel est le thème abordé dans les Experts par Nicolas Doze et ses invités : Luc Ferry, Philosophe et Markus Kerber, Avocat, Prof de finances publique et...
Publicité