Société
Lorsqu’elles sont au volant, les femmes sont plus sensibles aux effets de l’alcool, de la fatigue et de la vitesse selon un sondage réalisé pour l’association Axa Prévention. Cependant, elles sont plus accrocs aux sms que les hommes en conduisant.
Publicité