Vidéos A la une
Interrogé sur l'affaire Bygmalion en mai, Thomas Thévenoud, qui était jusqu'à encore jeudi soir secrétaire d'État au Commerce Extérieur, disait être frappé par "le sentiment d'impunité d'un certain nombre de nos dirigeants politiques". Obligé de démissionner à cause d'un problème de conformité avec les impôts, il montrait pourtant qu'il était conscient que sa situation pouvait être découverte un jour :"Tout finit toujours par se savoir. Nous sommes dans une société médiatique qui fait que un jour ou l'autre c'est sur la place publique donc je ne comprends que des dirigeants politiques qui exercent des responsabilités éminentes ne comprennent pas ça." Thomas Thévenoud a été remplacé jeudi par Matthias Fekl, député du Lot-et-Garonne.
Publicité