Vidéos A la une
Six mois jour pour jour après les attentats qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis, le 13 novembre 2015, les rapports d'autopsie n'ont toujours pas été versés au dossier d'instruction. Pourtant, ces autopsies ont toutes été réalisées très rapidement après les attentats, mais c'est leur retranscription qui prend du temps. Les familles, qui attendent de savoir ce qu'il s'est exactement passé ce soir-là, ne comprennent pas.
Publicité