Vidéos A la une
Une jeune femme de 23 ans et son compagnon ont été arrêtés à Montpellier dans une affaire d'apologie du terrorisme. Mais au cours de la perquisition de leur appartement, les enquêteurs ont découvert un faux ventre de femme enceinte, un leurre susceptible de dissimuler des explosifs. En fouillant dans l'ordinateur de la jeune femme, les policiers ont également découvert qu'elle consultait régulièrement des vidéos macabres de Daesh et des tutoriels pour concevoir des engins explosifs. En garde à vue depuis lundi dans les locaux de la sous-direction antiterroriste, ils ont été présentés à un juge d'instruction et mis en examen.
Vidéos A la une
Un couple vivant à Montpellier a été transféré cette semaine à la sous-direction anti-terroriste de Levallois-Perret. Les deux personnes de 23 et 35 ans avaient initialement été mises en garde à vue, mais une perquisition à leur domicile a permis de découvrir un faux-ventre. L'objet aurait pu servir pour cacher des objets explosifs afin de réaliser un attentat. "Elle était habillée comme les dames qui sont radicales, avec des gants, des longues robes et le voile", a témoigné une voisine.
Publicité