Société
Pour détourner les allocations, l'ancienne employée a créé de faux comptes de chômeurs à partir desquels elle virait l'argent sur des comptes bancaires lui appartenant.
Publicité