Vidéos A la une
Ce matin les Grandes Gueules sont revenus sur la proposition d'instaurer des cours de "morale civique" à l'école. Selon notre GG Fatima, professeur de français, le ministère de Education nationale veut tout imposer à l'école sauf l'essentiel, à savoir lire, écrire et compter. Cette dernière pousse donc un coup de gueule contre la ministre Najat Vallaud-Belkacem à qui elle reproche de ne pas savoir ce qu'est un élève de nos jours.
Vidéos A la une
Dominique Reynié, candidat tête de liste de la droite, du centre et de la société civile pour la région Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées aux élections régionales, était notre invité du jour. A cette occasion, les GG ont voulu savoir ce que ce dernier pensait des propos tenus par Nicolas Sarkozy sur les migrants lorsqu'il a comparé ceux-ci à une fuite d'eau. Fatima Aït Bounoua reproche à notre invité de se présenter en tant qu'anti-populiste tandis que la stratégie du son parti, Les Républicain, est quant à elle populiste. Il nous explique que c'est une stratégie commune à tous les partis politiques.
Vidéos A la une
Au pays de Hollande ce mercredi matin, la hausse du chômage de 0.2% en décembre. Pour notre GG Fatima Aït-Bounoua, le gouvernement joue sur les mots afin de ne pas employer le terme "hausse". "Il y a une bataille des chiffres et des lettres autour du chômage, on a l'impression que le gouvernement joue au jeu "Tabou", il faut éviter les mots à ne pas dire" considère notre prof de français. Et ajoute : "Dans ce cas précis il ne faut pas dire "hausse" et donc cacher le réel".
Vidéos A la une
Au programme des GG ce mardi matin, une rétrospective sur la bonne année du Front National en 2014. Interpellée par un auditeur sur la représentation des musulmans en France, Fatima Aït-Bounoua n'a pas hésité à faire valoir ses arguments et à stopper les amalgames. "Quand vous dîtes "on vous permet", qui est "on", qui est "vous". "La France est aussi mon pays" insiste la prof de français des GG avant d'ajouter : "Je suis né à Poitiers ! Et vous ne savez même pas si je suis musulmane !" En conquérant dix villes aux municipales mais également 23 eurodéputés, le parti semble être dans une bonne dynamique pour 2015.
Vidéos A la une
La photo de François Hollande en tenue traditionnelle kazakhe lors de sa visite à Astana (Kazakhstan) a fait le tour du monde en quelques minutes... Et le président de la République a encore une fois essuyé de nombreuses moqueries ! Pour Fatima Ait Bounoua, le chef de l'Etat n'a plus aucune crédibilité auprès des médias et le moindre de ces faits et gestes est source de raillerie. Au même titre que des stars hollywoodiennes, l'image de François Hollande est rapidement dégradée et "il n'a pas assez de charisme pour en imposer en n'importe quelle tenue" contrairement aux anciens présidents."Même Nicolas Sarkozy avec son boubou n'était pas ridicule "affirme le professeur de français des GG.
Publicité