Culture
Dans son livre sur les "Morts mystérieuses de l’Histoire", le docteur Augustin Cabanès s'est penché sur les trépas étranges de certaines personnalités royales. Voici un florilège des plus étonnants.
Vidéos A la une
Le prince William, sa femme Kate et leur fils George ont assisté ce vendredi à un meeting aérien à Fairford, dans le sud-ouest de l'Angleterre. A cette occasion, le petit George (bientôt 3 ans) a pu s'installer aux commandes d'un jet et monter dans un hélicoptère, devant les caméras.
Vidéos A la une
Le Royaume-Uni poursuit les célébrations officielles pour les 90 ans de la reine Elizabeth II. Moment fort de la journée, le défilé militaire, appelé 'Trooping the colour', le 'Salut aux couleurs'. 1500 soldats en uniforme d'apparat et 300 chevaux ont défilé sous les yeux de leur souveraine. .JoinGrenadiers escort the Colour.HouseholdDiv are amongst the oldest BritishArmy Regiments #TroopingtheColourhttps://t.co/FAeolfQSI6- The Royal Family (RoyalFamily) 11 juin 2016 Le Mall, la célèbre avenue qui conduit au palais de Buckingham, était noir de monde. La reine est apparue au coté de son époux, le prince Philip qui a lui-même fêté ce vendredi ses 95 ans. Née le 21 avril, Elizabeth II, fête traditionnellement son anniversaire en juin pour éviter les caprices de la météo. La famille royale a également assisté à une parade de la Royal Air Force. C'était la première apparition au balcon de Buckingham de la toute jeune princesse Charlotte née en mai 2015. Dimanche, une 'street party' géante sera organisée sur le Mall, en présence de 10 000 convives. The Queen took part in her first #TroopingTheColour parade as Princess Elizabeth in 1947 #Queenat90 pic.twitter.com/Yx3q0yx6Dt- The Royal Family (@RoyalFamily) 11 juin 2016
Vidéos A la une
Un service religieux à la cathédrale Saint-Paul de Londres a lancé un long week-end de festivités pour les 90 ans de la reine Elizabeth II. C'est, selon la tradition britannique, le deuxième temps des célébrations pour la souveraine née le 21 avril 1926. Ce vendredi également, son époux le Prince Philip fêtait lui-même ses 95 ans. David Ison, le doyen de la cathédrale Saint-Paul, a rendu hommage à la longévité de la reine. Il a salué 'son fidèle dévouement, son engagement consciencieux, sa douce constance, sa dignité royale et sa chaleureuse humanité'. La plupart des membres de la famille royale étaient présents, de même que le Premier ministre David Cameron. Samedi, la reine procédera à la traditionnelle revue des troupes, avant d'assister à un défilé aérien. Dimanche, enfin une fête de rue géante sera organisée sur le Mall, l'allée qui descend du Palais de Buckingham, en présence de 10 000 convives. 'He has, quite simply, been my strength & stay all these years' A photo for #Queenat90 & The Duke's 95th birthday pic.twitter.com/7nO4Q98bhH- The Royal Family (@RoyalFamily) 9 juin 2016
Vidéos A la une
Le prince Philip n'assistera pas aux commémorations de la bataille de Jutland, prévues aujourd'hui. Ce mardi 31 mai 2016 marque les 100 ans de l'affrontement entre la Royal Navy britannique et la Kaiserliche Marine du Reich Allemand dans la Mer du Nord. Les médecins ont déconseillé au duc d'Edimbourg âgé de 94 ans d'assister aux célébrations. Avec agences
Vidéos A la une
Trois semaines après avoir fêté ses 90 ans, le 21 avril, la reine d'Angleterre, Elisabeth II, a droit à de nouvelles célébrations avec, dimanche, un spectacle qui s'annonce grandiose : 1 500 intervenants et 900 chevaux vont pendant 90 minutes retracer sa vie et ses plus de 60 ans de règne. 'La reine a battu en septembre 2015 le record de longévité d'un souverain britannique, précise notre envoyée spéciale à Londres, Andrea Bolitho. Les sondages montrent qu'elle est populaire et même aimée par la population. Environ 70% des Britanniques souhaitent que la monarchie continue.' Elisabeth n'a pas encore 26 ans lorsqu'elle accède au trône d'Angleterre. Soixante-quatre ans plus tard, elle incarne toujours le pays, estime le vice-président de la Ligue monarchique britannique, Ian Roberts. 'On mesure la popularité de la monarchie quand le peuple britannique la célèbre avec vigueur, quand il la réclame, commente-t-il. Les politiciens, eux, vont et viennent. Je dirais que la monarchie, c'est comme une bonne bouteille de vin : avec le temps, ça se bonifie.' Mais pour le dirigeant du groupe anti-monarchique Republic Graham Smith, tout cela va bientôt changer. 'La reine a maintenant 90 ans, dans une monarchie héréditaire, vous devez vous poser la question de ce qui va arriver ensuite, juge-t-il. Et je pense que la monarchie a des soucis à se faire. Elle est en tout cas consciente qu'un problème va se poser car le prince Charles n'est pas populaire.' Un prince Charles sans doute moins populaire que la reine mais qui ne manque pas d'un humour... typiquement britannique. 'L'autre jour, j'ai réalisé que je vous connais depuis vos 22 ans', a-t-il déclaré du haut de ses bientôt 68 ans.
Vidéos A la une
La reine d'Angleterre est toujours aussi populaire auprès de ses sujets ! Et c'est radieuse et très en forme qu'Elisabeth II s'apprète à fêter jeudi ses 90 ans. A Windsor où elle visitait un bureau de poste pour les 500 ans de la poste britannique, une foule heureuse lui a d'ores et déjà souhaité un happy birthday. Pour l'occasion, 4 timbres représentant quatre générations de la monarchie ont été frappés. Prince William pays tribute to the Queen on eve of her 90th birthday https://t.co/dDRJw8m6YJ https://t.co/UzUUojfZO8- BBC News (UK) (@BBCNews) April 20, 2016 Wednesday's Daily Mail: 'EU boss: we DO meddle too much' pic.twitter.com/KlOAMVDrRY #BBCPapers #tomorrowspaperstoday (via hendopolis)- BBC News (UK) (BBCNews) April 19, 2016 A l'occasion de cet anniversaire, une rare photo officielle a aussi été publiée mercredi montrant la reine avec ses trois héritiers directs, les princes Charles, son fils, William, son petit-fils et George, son arrière-petit-fils. Le petit prince George, qui fêtera ses trois ans le 22 juillet, se démarque sur la photo en se tenant fièrement debout au côté de ses trois aînés assis. Juché sur une pile de blocs de mousse bleus et noirs, il pose tout sourire en tenant la main de son père, le prince William. We are family. One's got all one's heirs with me. #StillReigning pic.twitter.com/UU7TxgQ5hi- Elizabeth Windsor (@Queen_UK) April 20, 2016 Queen's duty & service 'guiding example' of what good monarch should be - Prince William https://t.co/dDRJw8m6YJ pic.twitter.com/V6JidBequi- BBC News (UK) (@BBCNews) April 20, 2016 avec AFP
Vidéos A la une
Le duc et la duchesse de Cambridge ont visité une association caritative qui vient en aide aux enfants des rues lors de leur voyage en Inde. Ils se rendront ensuite au Bhoutan avant de revenir en Inde samedi et de visiter le Taj Mahal.
Vidéos A la une
Un peu de détente pour William et Kate. Après avoir rendu hommage aux victimes du terrorisme dimanche à Bombay en Inde, le duc et la duchesse de Cambridge se sont rendus à l'académie indienne de cricket, une véritable institution dans l'ex-colonie britannique. Le couple royal doit également se rendre au Bouthan dans les prochains jours.
Vidéos A la une
Le roi et la reine des Pays-Bas, en visite officielle en France, se sont rendus ce jeudi au musée du Louvre en compagnie du président François Hollande, pour admirer deux toiles de Rembrandt. Les deux tableaux ont été achetées conjointement par le Louvre et par le Rijksmuseum d'Amsterdam. Une première en Europe. Une acquisition exceptionnelle exposée au musée du Louvre dès aujourd'hui : deux oeuvres rares de #Rembrandt #INEDIT pic.twitter.com/CLGmdvceZJ- Musée du Louvre (@MuseeLouvre) 10 Mars 2016 Ces chefs d'oeuvre seront exposés pendant trois mois au Louvre, puis trois mois au Rijksmuseum, avant de faire l'objet d'une restauration, pour une durée encore inconnue. Ils seront ensuite exposés à Amsterdam pendant cinq ans, puis pour la même durée au Louvre. L'alternance se fera ensuite tous les huit ans. Elle est assortie d'une interdiction de prêt en dehors des deux établissements. Ces 2 toiles n'avaient pas été présentées au public depuis 60 ans. La garde partagée des époux de #Rembrandt débute au Louvre https://t.co/Aa2V7gZzV9 par Makleiber #JDD pic.twitter.com/nlUR03K7Yy- Le JDD (leJDD) 10 Mars 2016 Pour aller plus loin 'L'acquisition de ces deux Rembrandt marque le début d'une collection publique européenne' AAzoulay au MuseeLouvrehttps://t.co/b6UroGdOfM- Élysée (@Elysee) 10 Mars 2016
Vidéos A la une
Le prince Charles en culotte courte. C'est la vidéo qui a été mise en ligne par la famille royale à l'occasion de la fête des mères au Royaume-Uni, ce dimanche. Elle date de 1949. On y voit la jeune Reine Elisabeth, alors âgée de 23 ans, jouer avec son fils, qui fait ses premiers pas. L'histoire ne dit pas si ce document inédit a fait gagner des points de popularité à la souveraine et à son héritier. Today, we're sharing this video of The Queen and The Prince of Wales having fun at home in 1949. Happy #MothersDay!https://t.co/U4S33GVkaH- Clarence House (@ClarenceHouse) March 6, 2016
Vidéos A la une
L'infante Cristina, soeur du roi Felipe VI, et son époux Iñaki Urdangarin sont jugés dans une affaire de détournement de fonds publics. Le procès se déroule à Palma de Majorque, aux Baléares. Il avait commencé le 11 janvier (voir ici) avant d'être provisoirement suspendu pour des questions de procédures (voir ici). Il a repris ce mardi. C'est la première fois qu'un membre de la famille royale espagnole est ainsi poursuivie dans un dossier de corruption. Ce qui explique la présence de nombreux journalistes. Au total, 17 personnes sont poursuivies. Toutes vont devoir répondre aux questions des juges sur l'utilisation de près de 6 millions d'euros de fonds publics entre 2004 et 2007. L'Infante Cristina est poursuivie pour complicité de fraude fiscale. Elle risque jusqu'à 8 ans de prison. Son mari, au coeur du dossier, encourt lui, jusqu'à 19 ans de prison. Le procès doit durer jusqu'à fin juin.
Vidéos A la une
La monarchie espagnole survivra-t-elle à ce procès historique, le premier à impliquer un membre de la famille royale depuis 1975 ? A Palma de Majorque, sur le banc des accusés, il y a 18 personnes. Parmi elles, des célébrités : la soeur du roi d'Espagne et son mari, empêtrés tous les deux dans un scandale retentissant de fraude fiscale. Cristina de Bourbon risque huit ans de prison. Elle répète qu'elle ne savait rien des agissements de son mari sur qui pèsent des charges de corruption bien plus lourdes, qui pourraient lui valoir presque 20 ans de prison. Pour ces Espagnols opposés à la monarchie, et rassemblés devant le tribunal, ce procès devrait sonner le glas d'un système. 'C'est clair, l'Espagne est prête à devenir un Etat républicain, dit Miguel Mascaro, un manifestant. C'est ce que veulent les gens. Si aujourd'hui on avait un référendum, les républicains seraient capables de gagner.' 'L'Espagne sera républicaine', crient les manifestants devant la Cour. Et sans nul doute ce procès fleuve, qui devrait durer six mois, fragilisera un peu plus une famille royale critiquée par les Espagnols qui n'ont pas pardonné au roi Juan Carlos ses parties de chasse pendant que le pays plongeait dans la crise économique. Un clan déchiré aussi par cette affaire : le petit frère dont elle était si proche, Felipe, ne l'a pas invitée à partager le jour le plus important de sa vie: sa proclamation en tant que roi, le 24 juin 2014. Puis, deux jours avant le 50e anniversaire de Cristina, le 11 juin dernier, le roi Felipe VI lui a retiré le titre de duchesse de Palma, qu'elle avait reçu en cadeau de mariage.
Vidéos A la une
En Grande-Bretagne, la famille royale a assisté à la traditionnelle messe de Noël en l'église de Sandringham, dans le comté de Norfolk dans le nord de l'Angleterre. Traditionnel, aussi, le message télévisé de la Reine Elisabeth : 'la lumière triomphe des ténèbres', a déclaré la souveraine, en référence aux attaques terroristes de cette année. Avec AFP
Vidéos A la une
Comme feu sa grand-mère Diana, la princesse Charlotte, quatrième dans l'ordre de succession au trône, a été baptisée ce dimanche à l'Eglise St Mary Magdelene de Sandringham, dans l'est de l'Angleterre. Mais si elle était la reine de la fête, son grand frère, le prince George, 2 ans, lui a clairement volé la vedette. Il faut dire que bébé Charlotte, neuf semaines, était cachée dans un landau d'époque, utilisé par la reine Elizabeth II, 89 ans, pour transporter ses propres enfants. C'était la première fois que le duc et la duchesse de Windsor se montraient en public avec leurs deux enfants. Si la cérémonie s'est déroulée en privé avec 21 invités dont les cinq parrains et marraines, Kate et William ont salué la foule en regagnant à pieds la propriété royale où la monarchie fête habituellement Noël. Les invités y étaient conviés pour prendre le thé ainsi qu'une part du gâteau de mariage de Kate et William datant de 2011... Tradition oblige.
Vidéos A la une
La famille royale britannique s'est agrandi, avec la naissance de la nouvelle princesse de Cambridge. Le bébé royal pèse 3,7 kilos. Le couple princier avait préféré garder la surprise sur le sexe de l'enfant. Les bookmakers britanniques, eux, avaient parié sur une fille. Kate, la duchesse de Cambridge ne sera restée que douze heures à l'hôpital St Mary's, dans l'ouest de Londres. Leur sortie a suscité une explosion de joie, parmi la foule des curieux qui attendait l'heureux évènement. 'C'est magnifique. Je les ai vu arriver dehors, et ils tenaient le bébé dans leur bras et ils avaient l'air si beaux et si heureux. C'était vraiment magnifique. Je ne l'oublierai jamais' témoigne une jeune fille. La princesse qui vient de voir le jour est la quatrième dans l'ordre de succession au trône britannique, derrière le prince Charles, son père William, et son frère George. On ne connaît toujours pas le prénom de la petite fille. Après le départ de l'hôpital, la petite famille est rentrée au complet dans son appartement de Kensington Palace.
Vidéos A la une
Londres accueille avec enthousiasme la naissance du deuxième bébé royal. Certains sujets royaux attendaient l'annonce de cette naissance devant l'hôpital où Kate a accouché, certains depuis plus de deux semaines. 'C'est une fille. C'est une fille, et c'est génial, parce que toutes les femmes et toutes les petites filles aiment les princesses' dit une touriste australienne. La princesse qui vient de voir le jour est la quatrième dans l'ordre de succession au trône britannique, derrière le prince Charles, son père William, et son frère George.
Vidéos A la une
Dans ses habits sang et or, le crieur royal y est allé de bon coeur pour annoncer l'heureuse nouvelle aux inconditionnels de la monarchie britannique qui a désormais une nouvelle héritière. La duchesse Kate, épouse du prince William, a donc donné naissance ce samedi matin à une fille. La mère et l'enfant se portent bien. Le bébé royal pèse 3, 7 kg. Le couple princier avait préféré garder la surprise sur le sexe de l'enfant. La duchesse de Cambridge avait été admise tôt ce matin dans l'aile privée de St Mary's Hospital, dans l'ouest de Londres. Elle s'y était rendue en voiture accompagnée de son mari. Reste à connaître le nom de la nouvelle 'Altesse royale'. Alice a les faveurs des parieurs, suivie de près par Charlotte et Elizabeth. C'est dans le même hôpital que Kate avait donné naissance à son fils George en juillet 2013.
Vidéos A la une
La duchesse Kate, épouse du prince William a été admise tôt ce matin dans l'aile privée de St Mary's Hospital, dans l'ouest de Londres, en vue de son accouchement. Elle s'y est rendue en voiture accompagnée de son mari. On ignore le sexe du bébé mais les bookmakers britanniques parient cette fois pour une fille. Le nouveau-né sera quatrième dans l'ordre de succession au trône britanique, derrière son grand-père le prince Charles, son père William et son frère George. C'est dans le même hôpital que Kate avait donné naissance à son fils George en juillet 2013. C'est aussi là qu'est né William en 1982.
Vidéos A la une
Représentants turcs, britanniques, australiens et néo-zélandais ont assisté ce vendredi à une cérémonie officielle marquant le 100ème anniversaire du début de la bataille des Dardanelles. La manifestation était organisée sur la péninsule turque de Gallipoli, là même où le 25 avril 1915, les soldats du corps expéditionnaire franco-britannique débarquèrent et combattirent les troupes de l'Empire ottoman.
Vidéos A la une
De nombreux dirigeants se sont rendus ce samedi à Riyad pour présenter leurs condoléances à la famille royale saoudienne, endeuillée par la mort du roi Abdallah. Même l'Iran a dépêché son chef de la diplomatie, signe de relations plus apaisées entre les deux rivaux. Etaient également présents, les rois d'Espagne, des Pays-Bas, les Premiers ministres turc, britannique ou encore le président français François Hollande. Le président américain Barack Obama a lui décidé d'écourter son séjour en Inde. Il sera à Riyad mardi. Ce ballet diplomatique impressionnant montre l'importance de l'Arabie saoudite, premier producteur mondial de pétrole et acteur-clé dans la région. Les chefs d'État et de gouvernement ont pu s'entretenir avec les membres de la famille royale. Le nouveau roi Salmane, 79 ans, et que l'on dit en mauvaise santé, a succédé à son demi-frère Abdallah, décédé d'une pneumonie à l'âge de 91 ans, après un règne d'une décennie. François Hollande a 'salué la mémoire d'un homme (...) dont la vision d'une paix juste et durable au Moyen-Orient reste plus que jamais d'actualité'. Abdallah a été enterré vendredi quelques heures après sa mort, ce qui explique l'arrivée tardive des dirigeants étrangers. L'ex-souverain repose dans un cimetière public à Riyad sous une modeste pierre tombale.
Vidéos A la une
Le changement de roi en Arabie saoudite va-t-il avoir un impact sur la question de droits de l'Homme ? Rien ne permet de le dire. Mais cela n'empêche pas les ONG d'accentuer leur pression, notamment autour du cas de Raef Badaoui. Ce bloggeur saoudien a été condamné à 10 ans de prison et 1000 coups de fouet pour 'insulte à l'islam'. Il devait subir une nouvelle série de 50 coups de fouet ce vendredi, mais cela a été reporté, pour des raisons de santé. En tout cas, cette condamnation suscite l'indignation des organisations de défense des droits de l'homme. Amnesty international et Reporters sans frontières ont ainsi organisé ce vendredi un rassemblement à Paris. Le secrétaire général de RSF, Christophe Deloire, a dit espérer que Salmane, le nouveau roi saoudien, accordera une grâce à Raef Badaoui, et que 'les choses évolueront dans ce pays'. Salmane Abdel Aziz ben Saoud a succédé à son demi-frère Abdallah décédé ce vendredi. Dans son premier discours, le nouveau souverain a déclaré qu'il n'y aurait pas de changement de politique.
Vidéos A la une
La presse britannique se déchaîne contre le prince Andrew, le fils cadet de la reine rattrapé par une affaire d'abus sexuel sur mineure. Son nom est apparu par le biais d'une plainte déposée la semaine dernière en Floride par une jeune femme. Sous le pseudonyme de Jane Do, elle accuse le milliardaire américain Jeffrey Epstein, ami du prince, de l'avoir forcé à avoir des relations sexuelles avec le duc d'York quand elle était mineure. La plaignante affirme avoir été l'esclave sexuelle de Jeffrey Epstein entre 1999 et 2002 et avoir agi sur son ordre. Ce dernier a été condamné en 2008 à 18 mois de prison pour avoir eu recours aux services de prostituées mineures. Le prince Andrew n'est pas directement visé mais son nom a bien été cité forçant Buckingham palace à sortir de son silence en démentant par deux fois ces accusations.
Vidéos A la une
Des funérailles nationales ont eu lieu ce matin à Bruxelles, empreintes de sobriété et très musicales comme le souhaitait la veuve de l'ancien roi Baudouin décédée vendredi dernier à l'âge de 86 ans. La famille royale au grand complet a assisté à l'office religieux en présence notamment du roi Philippe, de la reine Mathilde et de leurs enfants. Plus d'un millier de personnes étaient présentes à l'intérieur et à l'extérieur de la cathédrale des Saints Michel et Gudule. Parmi elles des personnalités comme le luxembourgeois Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne et des têtes couronnées comme Juan Carlos, l'ancien roi d'Espagne, pays dont la reine Fabiola était originaire et l'impératrice Michiko du Japon, une de ses amies personnelles. Une souveraine à laquelle les Belges étaient très attachés et qui a formé avec le roi Baudouin, un couple royal uni durant 33 ans.
Vidéos A la une
En Espagne, le procureur de l'affaire Noos doit rendre ce mardi son rapport au juge. Selon les révélations de la presse espagnole, le Pedro Horrach serait prêt à requérir entre 15 et 20 ans de prison pour Inaki Urdangarin tout en suspendant les accusations qui pèsent contre sa femme l'infante Cristina de bourbon, soeur du roi Felipe VI. Un document de quelque 500 pages doit être remis au juge José Castro qui va instruire l'affaire. C'est également lui qui aura le dernier mot sur le sort de l'infante, si les charges pour fraudes fiscales et détournement de fond seront finalement abandonnées ou non. Neuf chefs d'inculpation pèsent contre son mari, l'ancien champion de hand-ball, Inaki Urdangarin. En février dernier, de nombreux Espagnols avaient manifesté pour réclamer que l'infante soit traitée comme n'importe quel autre justiciable du Royaume.
Vidéos A la une
La Belgique est en deuil. L'ancienne reine Fabiola s'est éteinte ce vendredi à Bruxelles, elle avait 86 ans. Cette reine très catholique avait marqué les esprits du monde entier en 1993. Aux obsèques de son époux le roi Baudouin, elle apparaît tout de blanc vêtue, signe d'espoir et de résurrection. Elle entré alors dans la légende comme la 'reine blanche'. Discrète toute sa vie, elle a toujours fui les projecteurs et n'a jamais donné d'interview. Elle est pourtant restée très populaire en Belgique où la classe politique rend hommage a 'une grande reine'. Les Belges l'ont découvert la première fois en septembre 1960 à l'annonce de ses fiançailles avec Baudouin. Des funérailles d'Etat devraient être organisés à la fin de la semaine prochaine.
Vidéos A la une
A peine arrivés à la Royal Variety Performance au Théâtre Palladium, à Londres, le prince William et Kate Middleton ont fait la rencontre du groupe de pop One Direction, qui contribuaient eux aussi à ce gala. L'un des membres du groupe, Harry Styles, a salué la duchesse de Cambridge, dont on remarque le ventre arrondi. La naissance du bébé royal est attendue pour avril 2015.
Vidéos A la une
Les accusations les plus graves de blanchiment d'argent ont été abandonnées à l'égard de l'infante Cristina de Bourbon. Son inculpation pour fraude fiscale a en revanche été maintenue par le tribunal de Palma de Majorque. La soeur du roi Felipe VI est impliquée dans une enquête visant les activités de son mari, Inaki Urdangarin, ancien champion de handball. La princesse Cristina qui vit actuellement à Genève se dit 'confiante et sereine' selon son entourage. Son avocat également : 'il y a suffisamment de précédents dans la loi au niveau de la jurisprudence sur ce type d'accusations pour que nous puissions de manière légitime qu'il n'y a pas matière à aller devant la justice'. Il revient désormais au juge d'instruction José Castro de décider s'il renvoie l'infante Cristina devant la justice. Inaki Urdangarin, son mari est, de son côté, accusé d'avoir détourné plusieurs millions d'euros de fonds publics par le biais de sa fondation Noos qui a décroché des contrats publics pour l'organisation de conférences sur le sport et l'économie. Le couple nie toute malversation. Mais si la princesse Cristina et son époux sont renvoyés devant la justice cela serait sans précédent dans l'histoire de la monarchie espagnole alors que cette dernière vient d'ouvrir un nouveau chapitre avec le début du règne du roi Felipe VI.
Vidéos A la une
La nouvelle est tombée ce lundi, et si l'on ne connaît pas encore la date prévue pour la naissance, on sait que la reine Elizabeth est 'enchantée' par la nouvelle. Toute la journée, les reporters britanniques ont guetté la première réaction du prince William : 'Ces derniers jours ont été un peu compliqués, a déclaré le jeune père, mais nous sommes évidemment très émus, c'est une grande nouvelle, nous espérons que les choses vont se calmer un peu et que Kate va se sentir un peu mieux. Il est important qu'on reste concentré sur la grosse actualité internationale et nationale du moment, c'est ce à quoi je pense en ce moment. Mais je dois y aller maintenant et m'occuper d'elle'. La duchesse de Cambridge souffre de nausées importantes, nausées qui lui avaient valu une hospitalisation lors de sa première grossesse. Elle était ainsi absente de la visite officielle que le couple devait effectuer à Oxford. Le futur bébé royal, attendu probablement pour le printemps, sera quatrième dans l'ordre de succession au trône britannique.
Vidéos A la une
Baby George va avoir un petit frère, ou une petite soeur. William et Kate attendent un deuxième enfant, c'est ce qu'a annoncé ce matin Buckingham Palace. Le prince William et son épouse, Duchesse de Cambridge, ont eu George, troisième, après son père, dans l'ordre de succession au trône britannique, en juillet 2013. Selon l'annonce officielle ce matin, la reine Elizabeth est 'enchantée' de la nouvelle. Kate, quant à elle, souffre à nouveau de nausées de grossesse.

Pages

Publicité