Vidéos A la une
Selon l'Insee, les unions de couple sont plus tardives. Le risque de rupture, lui, est plus élevé au cours des quatre premières années de cohabitation. En cause : l'augmentation de la fragilité des unions. Elle concerne près de 32 millions de personnes. Le mariage (73%) reste la situation conjugale le plus répandue en France, loin devant l'union libre (23%) et le Pacs (4%). Ce dernier statut est de plus en plus plébiscité alors que le mariage, lui, poursuit son déclin. Le divorce concerne aujourd'hui 191.000 enfants contre 145.000 en 1990. Des enfants qui arrivent de plus en plus tard dans le nid familial.
Publicité