Revue du web
Avec Atlantico
La primaire de la droite et du centre était notamment au cœur de l'actualité des matinales de ce mercredi.
Politique
La vie politique n'est pas toujours amusante, et bien souvent, pas du tout. De nombreux hommes politiques sentent alors leurs paupières s'alourdir, et tandis que certains résistent aux bras de Morphée, d'autres s'y laissent prendre... 
Vidéos A la une
La France s'engage à verser plus d'un milliard d'euros pour aider les réfugiés du conflit en Syrie. C'est l'une des promesses faites par le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius . "Ne cachons pas les réalités. Si nous ne traitons pas les racines de la crise politique de ce drame, nous serons à nouveau réunis dans un an, dans deux ans pour financer l'accueil des réfugiés syriens qui seront deux fois plus nombreux", a déclaré Fabius.
Vidéos A la une
L'accord contre le réchauffement est réellement historique, même si de (trop) nombreux compromis ont été nécessaires.
Vidéos A la une
"C'est un bon départ pour la COP !" Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères, a été interviewé aujourd'hui 1er décembre par Anne-Cécile Bras ...
Vidéos A la une
VIENNE - 30 OCTOBRE 2015 - La réunion internationale sur la Syrie, ouverte à Vienne, s'est achevée après huit heures de négociations, avec des points d'accord et de désaccord, et reprendra dans deux semaines, a annoncé le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius. "Nous avons discuté pendant huit heures", a dit Laurent Fabius à la presse à l'issue de la réunion. "Il y a évidemment des points de désaccord et le principal est le rôle futur de Bachar Al Assad. Pour nous les choses sont claires, il est le principal responsable du désastre syrien et donc il n'est pas question qu'il soit le futur de la Syrie." Il a toutefois estimé que les choses avaient "suffisamment avancé pour que nous nous donnions rendez-vous dans 15 jours dans la même configuration pour aller plus loin." Pour le chef de la diplomatie française, les Nations unies vont jouer un rôle considérable dans le processus.
Vidéos A la une
Laurent Fabius, a participé à la réunion internationale sur la Syrie, à Vienne, vendredi. Le ministre français des Affaires étrangère s'est exprimé après les huit heures de négociations: "La France fait tout ce qu'il faut pour arriver à la paix." Le ministre a réaffirmé la position de la France concernant Bachar al-Assad, le dirigeant syrien :" Pour nous, les choses sont claires, il est le principal responsable du désastre syrien, et donc il n'est pas question qu'il soit le futur de la Syrie". Laurent Fabius a confirmé qu'il restait encore des points de désaccord. Une nouvelle réunion internationale sera organisée dans deux semaines.
Politique
Thomas Fabius est sous le coup d’un mandat d’arrêt lancé par les Etats-Unis pour des flux financiers suspects. Le FN a demandé la démission du ministre. 
Vidéos A la une
Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a une fois de plus expliqué qu'il ne croyait pas à une solution politique à la crise syrienne incluant le président Bachar al-Assad, en dépit de la stratégie actuelle de la Russie en Syrie. Après une rencontre avec l'envoyé spécial de l'ONU Staffan de Mistura, Fabius a déclaré que les lignes de communication avec la Russie étaient encore ouverts, bien que les responsables russes ne devraient pas prendre part à la réunion prévue pour la semaine prochaine à Paris, Moscou reste "un joueur très important".
Politique
Le magazine l’Express révèle que le ministre des Affaires étrangères avait dès 2011 préparé une feuille de route pour le candidat socialiste à la présidentielle.
Vidéos A la une
Rungis, France - 16 juillet 2015 - En visite au marché international de Rungis, Laurent Fabius s'est montré optimiste pour les entreprises françaises suite à l'accord sur le nucléaire iranien : " La France a beaucoup travaillé avec l'Iran, et l'Iran avec la France dans le passé, sur le plan de l'automobile et d'autres secteurs. Et là, les entreprises françaises, dès lors qu'elles sont compétitives et que les produits sont de qualité, auront une bonne place " dans le marché avec l'Iran.
Société
Ils ont le même nom que des personnalités du gouvernement et subissent brimades, plaisanteries ou appels incessants. 
Vidéos A la une
Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, a réagi sur BFMTV ce lundi à l'attentat meurtrier perpétré à Bamako au Mali la semaine dernière faisant cinq victimes dont un Français. "Je l'interprète comme une attaque contre la paix. Les terroristes ont voulu attaquer la paix, précisément parce que nous sommes en train de la construire", a-t-il indiqué.
Vidéos A la une
Laurent Fabius a annoncé vendredi la libération de Claudia Priest, l'humanitaire française qui avait été enlevée lundi à Bangui par des miliciens anti-balaka. Le père Patrick, membre de l'archevêché de Bangui, a détaillé aux journalistes de BFMTV les conditions de détention et l'état de santé actuel de Claudia Priest. "Ils les ont gardés dans un petit village perdu, sans électricité. Elle était très faible, elle n'a pas mangé assez et elle a les pieds enflés", explique le père Patrick.
Vidéos A la une
Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a fait part de sa joie sur BFMTV concernant la libération de Claudia Priest, l'humanitaire libérée vendredi à Bangui en Centrafrique. "C'était les anti-balaka qui l'avaient prise pour obtenir la libération de l'un des leurs, les ravisseurs voulaient un échange, qu'ils n'ont pas obtenu", a assuré Laurent Fabius, précisant que l'homme "a été arrêté". "On est extrêmement heureux mais il faut rester vigilant", précise le ministre des affaires étrangères.
Vidéos A la une
La taxe de séjour fait polémique, alors que les députés ont voté la semaine dernière deux amendements pour relever son plafond. En Ile-de-France, une surtaxe de deux euros par nuit est notamment prévue. Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius s'est exprimé contre la décision des parlementaires, tandis que le secrétaire d'État au budget la soutient. François Goulin
Vidéos A la une
Lorsque Jean-Jacques Bourdin, sur RMC et BFMTV vendredi, questionne Laurent Fabius sur la menace de l'EIIL de prendre le contrôle de l'intégralité de l'Irak.
Vidéos A la une
BFM Politique: Marine Le Pen, présidente du Front national, répond aux questions d'Apolline de Malherbe sur le nucléaire iranien.
Vidéos A la une
Les corps des deux journalistes français assassinés dans le nord du Mali ont été acheminés vers Bamako dimanche soir. Ils seront ensuite...
Vidéos A la une
"Les otages d’Arlit" sont libres. François Hollande l’a annoncé depuis Bratislava. Les familles des "otages d’Arlit" sont soulagées. Les quatre hommes sont attendus à Paris en fin de...
Vidéos A la une
Retrouvez en moins de deux minutes chrono' le meilleur de l'antenne de BFMTV de ce lundi 23 septembre. Attaque terroriste à Nairobi: des explosions ont retenti, de la fumée s'échappe du toit....
Vidéos A la une
Laurent Fabius a indiqué mardi 10 septembre que "les Russes n’étaient pas très enthousiastes" à propos de la résolution déposée au conseil de sécurité de l’ONU, par la France. Le...
Vidéos A la une
Nous dirigeons-nous vers une issue pacifique à la crise syrienne ? Après les menaces d’intervention militaire occidentales, une solution diplomatique se profile. La Russie propose une option de...
Vidéos A la une
Après la Syrie, le chef de la diplomatie française Laurent Fabius s'exprime dans cette deuxième partie de Politiques, sur un certain nombre de dossiers qui alimentent l'actualité internationale : les prochaines élections au Mali, la situation en Turquie et l'économie européenne.
Vidéos A la une
Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, est l'invité de Politiques cette semaine. Interrogé par Roselyne Febvre (France 24), Frédéric Rivière (RFI) et Christian Makarian (L'Express), il s'exprime essentiellement dans cette première partie sur l'évolution de la situation en...
Publicité