Société
Un correspondant franco-marocain du journal Ouest-France a été expulsé d’une église à Châteaubriant (Loire-Atlantique) dimanche car il a été jugé "suspect" par un paroissien. Cet incident s’est déroulé quelques jours après l’attentat à Saint-Etienne-du-Rouvray. 
Société
Une femme de 20 ans originaire du Daghestan (Russie) a reçu un permis de séjour étudiant alors qu’elle pensait devoir faire ses valises après quatre années passées en France. 
Société
En mission pour expulser le locataire d’un appartement, un huissier a découvert le cadavre d’une femme, lundi après-midi, à Roubaix. La victime n’était pas la locataire en question.
Vidéos A la une
Des étudiants et des professeurs du lycée de Saint-Bel se sont rassemblés pour soutenir un élève menacé d'expulsion.
Vidéos A la une
Plusieurs manifestants du collectif Nuit debout se sont mobilisés ce mercredi, contre l'évacuation forcée des 300 migrants, qui occupaient le lycée Jean-Jaurès dans le XIX ème arrondissement de Paris. Le Tribunal administratif de Paris avait ordonné leur expulsion sous 72 heures.
Vidéos A la une
Le camp de Roms de Loos est en ligne de mire des autorités. Son étendue a été fortement diminuée par les forces de police.
Société
Le philosophe et académicien, qui s’est rendu samedi soir place de la République, en a été chassé par des manifestants qui lui ont même craché dessus.
Vidéos A la une
Face à la fin de la trêve hivernale, onze maires ont signé vendredi un arrêté interdisant les expulsions locatives si l'Etat ne prévoit pas un relogement des locataires. Ils s'appuient notamment sur un article du pacte des Nations Unies de 1966 qui interdit les intrusions arbitraires dans la vie privée ou le domicile d'une personne.
Vidéos A la une
L'arrêté d'expulsion des migrants de Calais a été validé par le tribunal administratif. Plus de 200 migrants devraient être répartis dans le Centre dont une trentaine en Indre-et-Loire.
Vidéos A la une
L'arrêté d'expulsion des migrants de la "jungle" de Calais a été validé ce jeudi par le tribunal administratif. Il s'appliquera partout, sauf dans les espaces sociaux, précise la préfecture du Pas-de-Calais. Deux choix s'offriront aux migrants expulsés : rejoindre les préfabriqués de la zone nord du camp, ou l'un des centres d'accueil répartis un peu partout en France.
Vidéos A la une
Un campement où vivaient jusqu'à récemment près de 400 Roms, installés depuis juin sur les rails désaffectés de la Petite Ceinture, dans le...
Société
Le premier devoir d'un édile est de faire respecter la loi dans sa commune. A ce sujet, certains font particulièrement preuve de zèle...
Vidéos A la une
Leur combat n'est pas terminé. Lundi, le Tribunal de grande instance de Nantes a approuvé l'expulsion des derniers habitants du bocage de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, soit onze familles. Il en reste encore huit, mais elles ont deux mois pour quitter les lieux. Impossible selon eux : "On ira en prison parce qu'on résistera, en deux mois on peut pas déménager une ferme", proteste l'un des agriculteurs de la région.
Vidéos A la une
Dominique Fresnau du collectif contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes a commenté sur BFMT lundi soir la décision de justice qui a confirmé l'expulsion des habitants "historiques". "La justice a fait de nous aujourd'hui des squatteurs de nos propres logements. La lutte de Notre-Dame-des-Landes ne nous appartient pas. Ce sont des centaines de milliers de personnes qui nous soutiennent dans notre action. ", a-t-il déclaré.
Vidéos A la une
Le juge de l'expropriation a confirmé les expulsions réclamées par le constructeur du futur aéroport, Vinci, sur le site de Notre-Dame-des-Landes. Onze familles et quatre agriculteurs sont concernés.
Vidéos A la une
Les 3 principaux camps roms de l'agglomération lyonnaise ont été démantelés par les forces de l'ordre.
Vidéos A la une
Deux soeurs et le mari de l'une d'elle tous âgés de plus de 80 ans vont être expulsés de leur domicile qu'ils habitent depuis plus de 60 ans. Une voie qui relie l'aéroport au nouveau stade de Nice est en construction et leur maison devra être détruite. Mais les trois occupants refusent de céder. Le bras de fer avec la métropole de Nice dure depuis 5 ans.
Vidéos A la une
Une vingtaine de squatteurs ont été expulsés de la résidence Prébendes en application d'une décision du tribunal d'instance d'Orléans.
Vidéos A la une
Ses jours sur le sol chinois sont comptés. Faute d'une carte de presse renouvelée, Ursula Gauthier, correspondante de l'Obs à Pékin, va être expulsée du pays au plus tard le 31 décembre. Sous pression depuis la parution d'un article évoquant la répression de la minorité ouïghoure dans l'est de la Chine, la journaliste française a toujours refusé de se plier à l'ultimatum des autorités. A travers elle, Pékin cherche à museler la presse étrangère sur des sujets jugés sensibles. Une mesure qui n'est d'ailleurs pas sans précédent.En 2012, une journaliste d'Al-Jazira avait déjà fait l'objet d'une expulsion du territoire.
Vidéos A la une
La correspondante permanente de L'Obs Ursula Gauthier devrait être expulsée par les autorités chinoises avant la fin de l'année pour avoir écrit un article jugé sensible sur la réaction de Pékin après les attaques meurtrières du 13 novembre à Paris. Le ministère chinois des Affaires étrangères conditionne le renouvellement de la carte de presse et du visa de la journaliste à des excuses publiques, ce qu'elle ne fera pas, jugeant que son article n'était en aucun cas "insultant".
Immobilier
Le 1er novembre est entrée en vigueur la trêve hivernale, qui durera jusqu’au 31 mars 2017. Voici ce que cela change pour les locataires et propriétaires.  
Politique
Alors que Rachida Dati est sous le coup d'une expulsion du groupe Les Républicains au Conseil de Paris, (re)découvrez ces hommes politiques qui ont été virés comme des malpropres de leur parti.
Vidéos A la une
A partir de ce dimanche 1er novembre, il est impossible d'expulser un locataire d'un logement, et ce jusqu'au 31 mars 2016. C'est la trêve hivernale. Mais juste avant qu'elle entre en vigueur, les expulsions se multiplient. C'est le cas pour Brigitte, relogée temporairement dans un foyer social après avoir été débusquée de son logement.
Vidéos A la une
Sébastien Martin et Virginie Olmos, deux des derniers résidents de la ZAP, zone d'aménagement différé, de Notre-Dame-des-Landes, site du futur aéroport nantais, ont 30 jours pour quitter la maison qui a vu grandir leurs enfants. Les maisons de leur quartier devraient devenir le futur parking de l'aéroport. "Ce que j'espère, c'est qu'ils nous disent qu'au minimum on attend la fin des recours (...) L'idéal serait que l'aéroport ne se fasse pas, pour qu'on puisse garder notre maison", explique Virginie Olmos.
Société
Une femme de 86 ans va bientôt devoir quitter son logement à Verdun (Meuse). Son propriétaire, qui souhaite la faire expulser, n’est autre que son propre fils.
Vidéos A la une
Ils avaient été jusqu'à mettre leurs noms sur la boîte aux lettres. Le tribunal d'instance a ordonné vendredi l'expulsion immédiate de squatteurs qui occupent depuis dix-huit mois la maison d'une retraitée de 83 ans à Rennes, en Ille-et-Vilaine. Les individus s'appuyaient sur une loi de 2007 qui autorise les citoyens à s'installer dans un lieu si le propriétaire ne réagit pas dans les 48 heures.
Société
A Paris, un locataire pourrait bientôt être expulsé de son appartement du XVIe arrondissement à cause de ses ébats sexuels trop bruyants au goût de ses voisins. Ne pouvant plus dormir, ils ont décidé d'agir.
Actualités
La municipalité de la commune d’Haubourdin, dans le nord de la France, a fait déverser du lisier devant un camp de Roms installé dans sa ville.
Vidéos A la une
Autrefois ce quartier comptait 3.000 personnes, mais aujourd'hui seules 50 familles vivent encore à Vila Autodromo, une des favelas de Rio que...
Vidéos A la une
Le 31 mars marque la fin de la trêve hivernale pour les expulsions locatives et la fermeture des hébergements d'urgence. Les associations qui militent pour une nouvelle politique du logement et de l'hébergement ont organisé un rassemblement place de la Comédie à Lyon.

Pages

Publicité