Vidéos A la une
CALAIS - 3 NOVEMBRE 2015 - Sur les 300 volontaires, 150 migrants se sont présentés au départ. Placés dans trois bus, ils ont été répartis dans plusieurs régions françaises. Ces 150 migrants qui viennent de la Jungle de Calais, ont renoncé à leur projet d'immigration vers l'Angleterre. C'est pourquoi la préfecture du Pas-de-Calais a décidé de les mettre à l'abri ailleurs en France. Ces départs sont tous volontaires. Les migrants ont été envoyés vers une quinzaine de petites villes ou villages comme Luchon, Gétigné, ou encore Peyrat-le-château. Il s'agit de la troisième opération de ce type en quelques jours. L'objectif : désengorger la jungle de Calais où s'entassent dans des conditions précaires environ 6000 migrants.
Vidéos A la une
Face à la menace djihadiste, de nombreux chrétiens continuent d'affluer vers la région autonome du Kurdistan irakien. Environ 2000 d'entre eux sont ainsi arrivés ce matin à Erbil, la capitale. Ils sont hébergés provisoirement dans un centre sportif, bondé, où règne une chaleur étouffante. Ces familles, qui ont dû fuir leurs villages et maisons, ne sont plus sûres de pouvoir rester vivre en Irak. 'Il y a beaucoup de personnes qui veulent émigrer, car notre futur est incertain, en particulier pour nous qui sommes issus de la minorité chrétienne. On ne peut pas prédire notre futur'', explique Ibrahim. Les chrétiens d'Irak se sentent en lieu sûr au Kurdistan irakien, qui est protégé des djihadistes par les peshmergas, les combattants kurdes. 'La région du Kurdistan, et en particulier, le territoire kurde en Irak, est la seule zone où les chrétiens sont protégés'', souligne ce représentant de la communauté. Ailleurs, c'est vraiment très dangereux ; il y a beaucoup de violences contre les chrétiens partout en Irak, en particulier au centre au sud.'' Conséquences des violences et des guerres successives, les chrétiens sont de moins en moins nombreux dans le pays. Selon l'ONG Portes Ouvertes, ils seraient aujourd'hui environ 350.000 contre plus d'un million au début des années 1990.
Publicité