Vidéos A la une
Le drapeau letton sur un véhicule de l'armée américaine, le symbole est fort. Washington réalise actuellement un exercice militaire dans ce petit pays balte. A peine deux millions d'habitants mais une fronitère avec le géant russe. Après l'annexion de la Crimée, l'ancienne République soviétique craint une invasion de Moscou:http://www.letemps.ch/monde/2015/03/31/lettonie-surveille-voisin-russe-s... et est devenue un enjeu entre Américains et Russes. En visite en Finlande, le ministre des affaires étrangères russes voit d'un très mauvais oeil ces exercices. D'autant que la Finlande accueille actuellement des manoeuvres de l'OTAN. Alors, Serguei Lavrov n'y va pas par quatre chemins. 'Ici, nous invoquons le droit souverain de la Russie à assurer sa sécurité avec des mesures adéquates aux risques actuels.' Quelles mesures ? Le gouvernement russe ne le précise pas. Mais à plus de 2000 kilomètres au sud, à Rostov-sur-le-Don, il est en train de construire une nouvelle base militaire, à côté de la frontière ukrainienne. Décidément, il flotte dans l'air comme un parfum de guerre froide.
Vidéos A la une
L'armée syrienne affirme progresser dans le fief du groupe Etat islamique : la province de Raqqa, où elle vient d'entrer pour la première fois depuis deux ans, avec l'appui de l'aviation russe. Premier objectif pour les forces de Bachar al-Assad : reprendre la ville de Tabqa, située à une cinquantaine de kilomètres de Raqqa, la capitale autoproclamée des djihadistes. les combats ont fait une trentaine de morts, principalement des combattants de l'EI selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme. Les orgues de Staline accompagnent,de leur mélodie,l'avancée de l'armée #Syrie-nne #Tabqa https://t.co/ZHYdbfn3E6 #MereDeTouteLesBatailles- Netchys (@netchys) 4 juin 2016 Sur un autre front dans la province de Raqqa, mais aussi vers la ville de Minbej, dans la province d'Alep, l'État islamique fait face également à une offensive de combattants kurdes et arabes, appuyés par les raids de la coalition internationale. Des avions décollent du navire américain USS Harry S.Truman en Méditerranée pour frapper des positions des djihadistes en Syrie en Irak. USS Porter in Midtrn with U.S carrier USS Harry Truman pic.twitter.com/2wLTPUffSj https://t.co/1xMBkfIDRM- Liveuamap (@Liveuamap) 5 juin 2016 Enfin, la ville d'Alep a été le théâtre de nouveau de bombardements meurtriers, de toutes parts. Au moins, seize civils ont été tués par des frappes du régime sur des quartiers rebelles.
Vidéos A la une
Des membres des forces spéciales de la République russe de Tchétchénie réalisent des exercices au Pôle Nord.
Vidéos A la une
La Corée du Nord a échoué aujourd'hui dans sa tentative de tirer un nouveau modèle de missile. Le projectile a disparu des écrans radars quelques secondes après son lancement. Il a vraisemblablement explosé en vol. Ce missile serait un Musudan, dernier-né de l'armée coréenne. C'est la première fois que Pyongyang tentait de le faire voler. Il s'agit d'un missile de moyenne portée, qui pourrait atteindre les bases américaines de Guam, dans le Pacifique. 'Au mois de mars, Kim Jong Un avait ordonné à son armée de mener de tests balistiques', explique Jeong Joon-hee, porte-parole du ministère sud-coréen de l'Unification. 'Il semble donc que le tir dont on parle soit une conséquence de cette décision. Cet échec montre la détermination militaire de la Corée du Nord, qui fait fi des sanctions. Mais en interne, Kim Jong Un essuie un revers alors que se profile l'organisation du congrès du parti'. La Corée du Sud s'attendait à une démonstration de force aujourd'hui. Car le 15 avril marque le jour anniversaire de la naissance du fondateur du régime Kim Il Sung, le grand-père de Kim Jong Un. Ce revers est un échec cinglant pour la Corée du Nord alors que Pyongyang avait revendiqué une série d'avancées dans ses programmes nucléaire et balistique.
Vidéos A la une
La surenchère continue entre les deux Corées. Alors que les Etats-Unis et la Corée du Sud simulaient un débarquement massif dans le port de Pohang, la Corée du Nord a réitéré ses menaces, disant envisager 'un blitzkrieg', en clair une frappe ciblée contre les forces qui participent à ces exercices. Ces manoeuvres - qui durent huit semaines - mobilisent au total plus de 17 000 soldats américains et 300 000 Sud-Coréens, entraînant des réactions presque quotidiennes de Pyongyang. Kim Jong-un est de nouveau apparu sur des photos censées mettre en avant la force de frappe de son régime, qui dit détenir un arsenal nucléaire. A en croire les Occidentaux, la Corée du Nord n'a pas encore la capacité de transporter ces têtes nucléaires jusqu'à leur cible. Avec AFP
Vidéos A la une
Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, attendu ce matin sur le lieu de l'avalanche qui a fait cinq morts et huit blessés hier à Valfréjus, dans les Alpes. Les victimes étaient des légionnaires venus d'Europe de l'Est et du Népal. Au sein d'un groupe d'une cinquantaine de militaires, ils effectuaient un stage d'aguerrissement hors piste, à 2 200 mètres d'altitude, avant de partir en mission. Un exercice pratiqué alors que le risque d'avalanche était de trois sur cinq. Une enquête est ouverte pour déterminer les circonstances de l'accident. D'autant plus que le 2e Régiment étranger de génie de Saint-Christol a déjà été endeuillé à Valloire, toujours en Savoie, dans un exercice similaire en février 2012.
Vidéos A la une
Kim Jong-Un moins belliqueux qu'à son habitude... Le dirigeant nord-coréen a prononcé son discours annuel de voeux ce vendredi matin devant les caméras de la télévision nationale. Il a mis l'accent sur la 'priorité absolue' de relever le niveau de vie de la population de son pays. Nous devons provoquer la reprise du développement économique, a t-il déclaré. Evoquant aussi le processus de réconciliation inter-coréen, il a accusé le sud d'avoir fait des pas en arrière et sapé les efforts internationaux. La rhétorique guerrière n'était pas tout à fait absente de son discours : 'Si les agresseurs et les provocateurs nous touchent, ne serait-ce que légèrement, a déclaré Kim Jong-Un, nous n'hésiterons pas à répondre par une guerre sainte et impitoyable pour la justice et la réunification nationale'. Les applaudissements entendus pendant le discours ont probablement été enregistrés, aucun public n'étant visible lors de la diffusion de l'émission. La tradition du message de nouvelle année avait été abandonnée par le précédent dirigeant nord-coréen, Kim Jong-Il.
Vidéos A la une
Un message d'appaisement de Pékin en mer de Chine méridionnale, l'une des plus fréquentée au monde et donc des plus disputée. Le ministre de la défense chinois a annoncé que dès l'an prochain les différents pays de la zone participeraient à des opérations conjointes, notqmment de sauvetage en mer.
Vidéos A la une
Un an après l'annexion de la Crimée par la Russie, l'OTAN poursuit ses exercices navals en Mer noire, au large de la Roumanie. Des bâtiments américains, canadiens, turcs, allemands, italiens et Roumains y simulent des ripostes anti-aériennes et sous-marines. Notre envoyé spécial, Andrei Beketov, a passé quelques jours avec eux. ' Les navires de guerre de six pays de l'OTAN croisent à 300 kilomètres seulement des côtes de Crimée. Leurs capitaines assurent qu'ils n'ont pas intensifié leur programme après l'augmentation de la présence militaire russe dans la région. Cependant, le fait qu'ils n'aient pas annulé leurs manoeuvres d'entraînement envoie un message sans équivoque, ' nous dit-il. Ici, des avions de combat roumains apprennent à se coordonner avec les vaisseaux des autres pays. A la tête de l'opération : le croiseur américain lance-missiles USS Vicksburg. Il est commandé par le contre-amiral Brad Williamson. ' Nous nous soucions bien sûr de ce qui se passe ici. Et de toute évidence, la situation est très regrettable. Donc, en venant ici, nous affichons la valeur qu'accorde l'OTAN à ses alliés de la Mer noire que sont la Turquie, la Bulgarie et la Roumanie. Et il est tout aussi important que nous venions nous entraîner avec eux. Je pense que, dans les circonstances actuelles, cela les rassure, ' explique-t-il. La Russie a accusé l'OTAN de se livrer à des jeux de guerre agressifs et a prévenu que la présence alliée à proximité des frontières russes auraient de sérieuses conséquences sur le règlement du conflit ukrainien. La semaine dernière, le ministère russe de la Défense a lancé des exercices militaires à grande échelle dans le sud de la Russie, y compris en Crimée. Lundi, au plus fort de ces manoeuvres, un seul avion de chasse a survolé la flotte à basse altitude. Nous l'avons filmé. Les approches aériennes et navales russes sont surveillées de près par les radars et les sonars de l'OTAN. ' Nous sommes tombés sur des navires et des avions de combat russes qui effectuent leurs activités dans les eaux internationales. Nous essayons simplement d'éviter toute ambiguïté afin d'éviter toute interférence, pour une question de sécurité, ' précise le commandant italien Mario Giancarlo Lauria. Autrefois alliée naturelle de l'Union soviétique, la Roumanie a rejoint l'OTAN en 2004. Elle fait partie des six pays d'Europe de l'Est à se voir attribuer le commandement de nouvelles unités créées pour répondre aux actions d'une Russie de plus en plus imprévisible.
Vidéos A la une
Des soldats de l'armée américaine ont commencé à arriver ce lundi à Riga en Lettonie. Ils doivent participer pendant trois mois à une mission d'entraînement de l'Otan, destinée à rassurer les pays baltes face à la Russie. Au total, 3.000 hommes vont être déployés dans la région, avec des dizaines de chars ou autres véhicules militaires, transportés par bateau. ''En tant que pays d'accueil, nous participons au déchargement des véhicules et à leur acheminement en Lettonie et dans les pays baltes. C'est tout à fait crucial. Cela nous permet d'être prêt en cas de mise en oeuvre de l'article 5 du traité de l'Otan'', souligne Raimonds V jonis, le ministre letton de la Défense. Depuis la crise ukrainienne, et l'annexion de la Crimée par la Russie, les pays baltes craignent pour leur sécurité, d'où cette mission de dissuasion de l'Otan. Pendant ce temps, à environ 2.500 kilomètres au sud de Riga, des soldats russes ont participé, eux aussi, à des exercices militaires dans les montagnes d'Ossétie-du-Nord. Parmi eux figurent 150 anciens soldats ukrainiens, des hommes basés en Crimée qui ont choisi de rejoindre l'armée russe après l'annexion de la péninsule.
Vidéos A la une
L'avion de combat venait de décoller quand il a perdu de sa puissance et s'est écrasé sur l'aire de stationnement, tuant huit Français et blessant vingt personnes, dont neuf Italiens et dix Français. Sept blessés sont dans un état grave. 'L'accident a été très rapide' raconte un témoin. 'Juste après le décollage, l'avion était à huit ou dix mètres du sol quand il s'est retourné sur sa droite avant de s'écraser et d'exploser. ' L'avion de combat grec participait à un programme d'entraînement des pilotes de l'OTAN qui avait lieu sur la base aérienne de Los Llamos, dans le Sud-est de l'Espagne. Les pilotes sont déployés sur cette base avec leurs appareils, qu'il s'agisse de Mirage ou, comme ici, de F-16.
Vidéos A la une
L'Ukraine et plusieurs pays membres de l'OTAN ont commencé ce lundi des manoeuvres militaires conjointes, appelées 'Trident rapide'. Cela se déroule pendant 10 jours près de Lviv, dans l'ouest de l'Ukraine. Des soldats américains, canadiens, allemands ou encore polonais participent à ces manoeuvres, prévus de longue date L'objectif de ces exercices, organisés tous les ans, c'est de promouvoir la stabilité et la sécurité dans la région. Vu le contexte, ces manoeuvres prennent un relief particulier. 'La particularité des exercices menés cette année, précise le colonel Oleksandr Syvak, c'est que l'on tient compte du type de combats actuellement menés dans l'est du pays. Les militaires ukrainiens vont partager l'expérience qu'ils ont acquise lors de l'opération anti-terroriste'. 'Ces exercices militaires doivent être l'occasion d'apprendre notamment à faire face aux situations d'embuscades, explique notre envoyé spécial à Yavoriv, Mykhaylo Dubyak. Cela pourrait être utile lors des opérations menées dans le Donbass'. Par ailleurs, le ministre ukrainien de la Défense Valeriy Geleteï a annoncé ce dimanche que des pays de l'OTAN avaient commencé à livrer des armes à Kiev, sans préciser ni la nature des armes, ni les pays concernés. Un responsable au sein de l'Otan n'a ni confirmé ni démenti 'car de telles livraisons sont effectuées de façon bilatérale', entre pays membres de l'Alliance et l'Ukraine.
Vidéos A la une
Des manoeuvres militaires Russes ont été lancées ce lundi matin près de la frontière avec l'Ukraine, selon l'agence de nouvelles russe Interfax. Citant un responsable militaire russe, elle précise que ces opérations, ordonnées par le ministère de la Défense et impliquant plus d'une centaine d'avions de chasse et d'hélicoptères, doivent durer toute la semaine. Ces exercices militaires, qui s'inscriraient dans un programme de renforcement de l'unité des forces aériennes, interviennent alors que les combats de l'Est de l'Ukraine se sont encore intensifiés et que les puissances occidentales accusent Moscou de renforcer sa présence militaire à la frontière ukrainienne et d'armer les insurgés pro-russes.
Vidéos A la une
Lors des commémorations du 64e anniversaire du début de la guerre de Corée (25 juin 1950-27 juillet 1953), ces soldats nord-coréens se sont entraînés à tirer sur des cibles représentant des soldats américains. Ces soldats ont aussi rendu hommage aux victimes du conflit pour rappeler les crimes commis par 'l'agresseur impérialiste américain, l'ennemi juré du peuple coréen'.
Vidéos A la une
Le président russe a supervisé ce jeudi des tirs de missiles balistiques. Il s'agit d'exercices militaires prévus de longue date, mais qui prennent un relief particulier dans le contexte de...
Vidéos A la une
La Corée du Nord a procédé au lancement de missiles en direction de l’Ouest et d’une frontière maritime contestée entre les deux Corées. Fait rare, Pyongyang avait prévenu Séoul de...
Vidéos A la une
La République populaire a tiré une quinzaine de missiles à courte portée ce dimanche matin, près d’une cinquantaine depuis hier. De là à y voir l’expression de la colère de Kim Jong Un,...
Vidéos A la une
Les troupes de seize pays participent à un entraînement de l’OTAN cette semaine dans l’environnement hostile du nord de la Norvège , près de la frontière russe. L’alliance et ses...
Vidéos A la une
En pleine crise ukrainienne, l’armée russe effectue des exercices dans la région de Saint-Pétersbourg. La tenue de ces manœuvres a été décidée la semaine dernière par Vladimir Poutine. Le...
Vidéos A la une
Eviter que puisse se reproduire un drame comme celui du 11 septembre 2001, avec des détournements d’avion de ligne. C‘était l’objectif d’exercices conjoints entre l’OTAN et la Russie. Nom...
Vidéos A la une
Vingt ans après l’avoir laissée à l’abandon, Moscou a de nouveau dépêché dix navires de guerre en Nouvelle-Sibérie derrière quatre brise-glace à propulsion nucléaire. Objectif de...
Vidéos A la une
Hasard fâcheux du calendrier ? L’arrivée ce lundi matin d’une frégate de la Royal Navy dans l’enclave britannique de Gibraltar n’est pas passée inaperçue. Venue participer à des...
Vidéos A la une
Des manoeuvres militaires ont débuté ce dimanche en Jordanie. Plus de 8000 soldats et observateurs de 19 pays différents y participent, mais ces exercices n’ont officiellement aucun lien avec le conflit syrien. Les Etats-Unis ont indiqué qu’ils allaient déployer des missiles Patriot, les mêmes...
Vidéos A la une
Les exercices militaires annuels de l’État hébreu prennent une ampleur particulière en marge du conflit syrien. Mobilisés pour des tests grandeur nature, les soldats israéliens ont simulé ce mercredi une attaque chimique dans une banlieue de Jérusalem. Les manœuvres se multiplient depuis dimanche...
Publicité