Politique
Les candidats Jean-François Copé et François Fillon auraient commis une entrave au Code électoral. Quant à Frédéric Poisson, il est accusé d'avoir tenu des propos antisémites.
Publicité