Vidéos A la une
Nicolas Sarkozy a tenu un meeting ce vendredi soir à Paris, salle Equinoxe. "Cette colère qui monte contre l'impôt, contre l'Etat, contre les élus, contre les autres, cette colère qui porte en elle les germes de la violence, du rejet, de l'exclusion. Ne pas l'entendre serait irresponsable", a déclaré l'ancien président. "Je ne prends pas la colère de nos compatriotes à la légère", a-t-il précisé.
Vidéos A la une
"Devant nos défaillances, nos déchirements d'hier, il faut courageusement tout remettre à plat pour être capable de nous réinventer", a déclaré l'ex-président de la République lors de son meeting à Paris ce vendredi soir. "Rassembler, c'est construire le parti de la France", a-t-il ajouté au sujet de la réinvention de l'UMP.
Vidéos A la une
A l'heure où le poste de président de l'UMP est à pourvoir, peu de monde en doute, Nicolas Sarkozy devrait revenir dans la course. Le premier tour de l'élection à la présidence du parti se tiendra le 29 novembre prochain: L'ancien chef d'Etat devra donc se prononcer dans les mois à venir. Une décision dont il aurait discuté avec son ex-Premier ministre, Alain Juppé, mardi. Mercredi, Nicolas Sarkozy se verra remettre le prix de l'Appel du 18 juin à l'Assemblée nationale.
Publicité