Vidéos A la une
Le capitaine Tim Bradshaw dirige un groupement militaire britannique de haute-montagne, qui se trouvait dans l'Everest, au moment du puissant tremblement de terre qui a frappé le Népal samedi. Il témoigne des conditions dans lesquelles, lui et ses hommes, se trouvent, 48 heures après. Joint par téléphone, il explique : "C'est très angoissant. Le temps est très nuageux, il neige. On peut entendre des rochers tomber à terre. Mais malheureusement, on ne peut pas les voir venir". Le tremblement de terre de magnitude 7,8 a fait au moins 3 200 morts, dont deux Français, et plus de 6 500 blessés. Le Quai d'Orsay a par ailleurs indiqué être "sans nouvelles" de 676 ressortissants français qui se trouvaient au Népal au moment du séisme.
Vidéos A la une
Un alpiniste qui était au camp de base du mont Everest a filmé une avalanche provoquée par le puissant séisme qui a frappé le Népal samedi....
Vidéos A la une
Malavath Poorna, cette indienne de 13 ans est devenue la plus jeune fille à avoir gravi l'Everest.
Vidéos A la une
Il y a 60 ans, Sir Edmund Hillary et son sherpa Tenzing Norgay atteignaient le sommet de l'Everest. Ce plus haut sommet du monde est situé dans la chaîne de l’Himalaya. Bon nombre d’alpinistes tenteront de l’atteindre par la suite. Les premiers Français à y parvenir seront Pierre Mazeaud, avec Jean...
Publicité