Vidéos A la une
PARIS - 22 jan 2015 - Ecarté jeudi par Marine Le Pen de la direction de la délégation des députés européens Front natianal, Aymeric Chauprade persiste à s'attaquer vivement à l'islam. "Je dis que les totalistarismes se forment avec une minorité au départ, il y a une minorité de musulmans qui a un projet totalitaire, qui est l'islam radical, cette minorité qui est active peut malheureusement convertir une partie importante d'autres musulmans", a-t-il dit dans l'émission Europe Hebdo sur LCP-Public Sénat. Puis il a lié nazisme et Islam, en alléguant que le chef nazi Heinrich Himmler avait sur sa table de chevet le Mein Kampf d'Adolf Hitler et le Coran. "Des idioties comme cela non merci", lui a rétorqué l'eurodéputée sociale-démocrate allemande Evelyne Gebhardt, "reprenez vos cours d'histoire, je vous en prie". La présidente du Front national a estimé qu'Aymeric Chauprade faisait la promotion de la théorie du choc des civilisations. " Ce n'est pas ma ligne, j'y ai toujours été opposée. On doit justement éviter ce choc de civilisations ", a-t-elle affirmé au Monde pour justifier la mise à l'écart de l'eurodéputé.
Publicité