Vidéos à la une
KIEV - 21 nov 2014 - Moment de recueillement et de tensions ce vendredi matin sur la place Maïdan à Kiev. Le président ukrainien Petro Porochenko a été accueilli par quelques huées alors qu'il déposait une gerbe en mémoire des victimes du Maïdan. C'était il y a un an jour pour jour. L'ancien Président Viktor Ioutchenko décide de geler les accords d'association avec l'Union Européenne et se tourne vers la Russie. Une opposition pro-européenne se forme alors, symbolisée au début par quelques étudiants qui se massent sur la place Maïdan à Kiev. C'est le début de la contestation Euromaidan. La répression tournera au drame en février autour de cette place faisant une centaine de morts. A l'Ouest du pays, des prières pour la paix ont été organisés comme ici à Kiev. Ces cérémonies ont lieu dans un contexte houleux. Le pays souffre d'une crise économique généralisée et le conflit avec la Russie est loin d'être résolu. Depuis le début des affrontements, près de 4.000 personnes ont perdu la vie.
Publicité