Politique
Encore étudiant et déjà maire de France. Rémi Dick, âgé de 22 ans, vient d'être élu par le conseil municipal de Florange. Présentation. 
International
Aux Etats-Unis, un étudiant de 19 ans a poignardé à mort un couple avant d’arracher avec ses dents le visage de l’une de ses victimes.
Vidéos A la une
A l'occasion du referendum où les Britanniques ont voté pour la sortie l'Union européenne, Ruth Elkrief s'est rendue à Londres à l'occasion d'une édition spéciale. Elle a pu recueillir le témoignage d'étudiants français de l'université Paris-Dauphine en cursus à Londre à UCL, l'une des plus grandes universités londoniennes. Les jeunes français ne s'attendaient pas à un tel résultat.
Société
Un étudiant a prévenu la société de transport après avoir détecté un bug dans l’appli SNCF qui lui permettait de se faire rembourser son train après le départ.
Vidéos Argent/Bourse
Au sommaire: Comment loger son enfant étudiant ? Faut-il privilégier l'achat ou la location ? Comment aider son enfant à décrocher une location ? Faut-il se porter caution de son enfant ? Comment faire en cas de colocation ? - Avec: Marie Pellefigue, journaliste indépendante. - Intégrale Placements, du mardi 21 juin 2016, présenté par Guillaume Sommerer et Cédric Decoeur, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Cachée sous un voile, Amina Ali s'est rendue à la résidence du président nigérian. Muhammadu Buhari a reçu la première des lycéennes de Chibok kidnappées par Boko Haram à avoir été retrouvée. La jeune fille d'aujourd'hui 19 ans a passé deux ans entre leurs mains. Il y a quatre mois elle a eu un bébé que le président tient dans ses bras. Muhammadu Buhari a déclaré avoir de 'nouveaux espoirs' de retrouver d'autres otages. Il a aussi émis le voeu de voir Amina 'poursuivre ses études, et il en fera une priorité pour le gouvernement, car son éducation a été interrompue brutalement.' La jeune fille a été enlevée en avril 2014, avec 276 autres lycéennes. Elle a été découverte mardi dans la forêt de Sambisa, bastion de la secte islamiste. Amina était avec un milicien de Boko Haram qu'elle présente comme son mari, qui pourrait être aussi un otage du groupe. Plus de 200 jeunes filles sont toujours retenues dans la forêt, a-t-elle expliqué.
Vidéos A la une
"On était au réfectoire et deux hommes armés sont arrivés et j'ai été touché par balle à l'abdomen", explique un étudiant, allongé sur un brancard. Vendredi, un exercice de simulation d'attentat a été effectué dans un collège de Lattes dans l'Hérault. Pompiers, gendarmes, élèves et professeurs se sont prêtés à l'expérience, six mois après les attentats du 13 novembre.
Vidéos A la une
L'historien Fabrice d'Almeida a expliqué dans l'émission "L'Histoire en direct" présentée par Pascale de la Tour du Pin l'origine d'un usage auquel on fait souvent référence. "Le droit de cuissage, en théorie, est une règle qui aurait eu lieu au Moyen-Age où le seigneur aurait profité, pour autoriser le mariage, d'avoir une relation sexuelle la veille de la cérémonie. En réalité, c'est une invention d'étudiants en droit du XIXe siècle. Ils ont magouillé un faux arrêt à partir d'arrêts du parlement de Paris au XIVe et XVe siècle. Il n'est pas avéré qu'il y ait eu un droit de cuissage surtout en France", a-t-il avancé.
Vidéos A la une
Luisa de Fenyi-Pollet a choisi de partir faire ses études aux Etats-Unis, à San Diego, à la faveur d'un échange d'étudiants. Jointe par LCI pour parler de son expérience, la jeune femme revient sur ce que va lui apporter son voyage, aussi bien dans sa vie professionnel que personnelle. Conquise, elle l'affirme : "Cela donne envie de repartir au plus vite".
Vidéos A la une
Des dizaines de milliers de manifestants ont défilé jeudi un peu partout en France contre la loi travail. Certains défilés, notamment à Paris, ont dégénéré en affrontements avec les forces de l'ordre. La loi travail doit être débattue à partir du 3 mai au Parlement.
Vidéos A la une
Face à la difficulté des études de médecine en France, de nombreux étudiants préfèrent quitter le pays pour se rendre en Espagne. Malgré la barrière de la langue à leur arrivée, aucun de ceux que nous avons rencontré ne regrette son choix. À leurs yeux, les conditions d'apprentissages semblent être bien plus intéressantes.
Vidéos A la une
Le 6 avril dernier, Khairuldeen Makhzoomi embarque à bord d'un vol Los Angeles-Oakland. À bord de l'avion, il appelle son oncle, pour lui parler (en arabe) de sa rencontre avec le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-Moon, lors d'un colloque. Une passagère prévient alors les hôtesses de l'air pour leur dire que son voisin avait l'air de faire des "commentaires potentiellement menaçants". L'étudiant irakien de l'université américaine Berkeley est alors débarqué. Après un interrogatoire avec le FBI, il est finalement libéré.
Vidéos A la une
À moins de deux mois des premières épreuves, les 800.000 candidats au baccalauréat sont dans la dernière ligne droite. Certains élèves, très motivés, profitent des vacances pour s'entraîner. Au lycée ou dans une abbaye, chacun a sa méthode.
Vidéos A la une
Ce jeudi soir, François Hollande était l'invité de l'émission "Dialogues citoyens" sur France 2. Le chef de l'État s'est exprimé sur la loi Travail. "J'essaie de trouver le bon équilibre. Pour une partie de la rue, il faut retirer la loi. Elle ne sera pas retirée", a-t-il assuré.
Vidéos A la une
Une étudiante s'interroge sur la nécessité de déclarer ou non ses revenus alors qu'elle n'a que peu travaillé. Bruno Parent, directeur général des Finances publiques, et Me Christiane Richard, avocate fiscaliste, rappellent qu'en dessous de 4.373 euros, les étudiants âgés de moins de 25 ans ne sont obligés de faire de déclaration d'impôts.
Vidéos A la une
Qu'est-il arrivé à Giulio Regeni ? L'Italie continue de réclamer la vérité sur la mort de l'étudiant de 28 ans, dont le corps avait été retrouvé en bordure d'une autoroute, en banlieue du Caire. Il portait des traces de tortures. Rome a depuis rappelé son ambassadeur en Egypte pour protester contre la lenteur de l'enquête. C'est dans ce contexte qu'une délégation égyptienne s'est rendue ce mardi au Parlement européen. Objectif : assurer les députés de l'entière coopération du Caire. 'L'Italie est un pays ami de l'Egypte. Pourquoi les autorités égyptiennes, pourquoi un Égyptien, feraient-ils faire du mal à un Italien ? Nous n'avons pas en Egypte d'antécédents de tortures sur des visiteurs étrangers', explique Ahmed Said, le chef de cette délégation. À Rome, les soupçons se portent sur les services de sécurité égyptiens. Pour l'eurodéputé italien Gianni Pittella, la mort de Giulio Regeni ne doit pas rester sans réponse : 'Je demande à la Commission européenne, comme l'a fait le gouvernement italien, de reconsidérer la relation avec l'Egypte. L'Egypte, sur un plan économique et géostratégique, est un partenaire important à la fois pour l'Italie et l'Europe, mais l'Egypte ne peut pas se permettre de ne pas respecter les droits de l'Homme.' Étudiant à l'université de Cambridge, Giulio Regeni effecuait au Caire un mémoire sur les syndicats ouvriers en Egypte. Il avait disparu alors qu'il se rendait chez un ami. C'était le 25 janvier, soit le jour du cinquième anniversaire du soulèvement contre Hosni Moubarak. La capitale égyptienne était alors placée sous haute sécurité.
Vidéos A la une
Des CDD davantage taxés, des bourses prolongées après le diplôme : Manuel Valls a annoncé lundi une série de mesures pour l'insertion des jeunes applaudies par les syndicats étudiants et lycéens. Matignon chiffre entre 400 et 500 millions d'euros par an le coût de ces mesures, présentées aux organisations de jeunesse, ce mardi.
Vidéos A la une
Il ne s'agit pas d'éteindre le feu mais de 'répondre à des inquiétudes profondes' assure le Premier ministre Manuel Valls, après avoir présenté ce lundi matin son plan pour l'insertion des jeunes aux représentants d'organisation syndicales et étudiantes. Parmi ces mesures figurent la prolongation des bourses pour les jeunes d'origine modeste, une fois leur diplôme obtenu, une taxation plus lourde des CDD ou une augmentation du nombre de places pour les BTS en lien avec les filières qui recrutent. Le coût de ce plan est estimé entre 400 et 500 millions d'euros. Les représentants de l'UNEF ou de la Fage, les deux principaux syndicats étudiants, se sont dits 'satisfaits' des mesures proposées. Pour autant, l'UNEF, qui fait partie de l'intersyndicale ayant appelé au retrait du projet de loi travail, entend rester mobilisé. Ce samedi encore, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté en France pour s'opposer à ce projet. La contestation est ainsi entrée dans son deuxième mois, accouchant, en chemin, du mouvement citoyen 'Nuit Debout'. Avec AFP
Vidéos A la une
Parmi les mesures annoncées aux représentants de la jeunesse : la prolongation des bourses de 4 mois après l'obtention du diplôme et l'augmentation des salaires des apprentis mineurs. Le président de l'Unef, William Martinet, s'est dit satisfait mais réitère son soutien aux salariés. "Le projet de loi Travail n'est toujours pas une bonne loi pour les jeunes" a-t-il affirmé.
Vidéos A la une
Sur les trottoirs, des vitrines brisées et des magasins pillés. Ce mercredi matin, à Nantes les commerçants ont découvert l'ampleur des dégâts causés par des étudiants rassemblés contre la loi Travail. De nombreuses agences bancaires ont été également saccagées. Après deux rassemblements, les commerçants de la ville sont agacés. À chaque nouvelle manifestation, ils sont de plus en plus inquiets.
Vidéos A la une
Sur les trottoirs, des vitrines brisées et des magasins pillés. Ce mercredi matin, Nantes se réveillent avec les stigmates de la veille causés par des étudiants rassemblés contre la loi Travail. De nombreuses agences bancaires ont été également saccagées. Après deux rassemblements, les commerçants de la ville sont agacés. A chaque nouvelle manifestation, ils sont de plus en plus inquiets.
Vidéos A la une
Les étudiants et lycéens ne désarment pas face à la réforme du travail. Ils étaient près de 3.000 dans les rues de Paris ce mardi pour protester contre le projet de loi. A Paris, près de 130 interpellations ont été effectuées et des poubelles incendiées ont notamment été à l'origine d'un feu déclaré dans un lycée de Levallois-Perret. A Rennes, les étudiants ont envahi les voies ferrées, obligeant la SNCF à interrompre son trafic. Dans toute la France, près de 34 lycées ont été bloqués et les élèves mobilisés, comme Juliette, en terminale ES, qui s'inquiète pour son avenir.
Vidéos A la une
Ce lundi, 150 lycées étaient mobilisés et certains bloqués par des syndicats hostiles au projet de loi travail. A Paris, des incidents ont éclaté Place de la République, entre des manifestants cagoulés et les forces de l'ordre armées de gazes lacrymogènes. Mais le mouvement de contestation s'est également poursuivi en région.
Vidéos A la une
Alors que la mobilisation contre la loi Travail continue, Manuel Valls a lancé vendredi une main tendue en direction des opposants. Si le gouvernement se dit aujourd'hui prêt à de nouvelles concessions, le retrait pur et simple de la loi semble toujours écarté. Une première fois réécrite pour obtenir le consentement de la CFDT, elle pourrait, à l'avenir, intégrer les doléances de l'UNEF.
Vidéos A la une
OEIL DU WEB. Tout au long de cette journée de grève contre le projet de loi Travail, beaucoup d'images ont circulé sur la Toile. Dégâts, heurts et d'interpellations. Tour d'horizon.
Vidéos A la une
Les lycéens avaient appelé à manifester dans le calme. Un groupe d'anarchistes en a décidé autrement. Visages cachés sous des foulards noirs, ils ont affrontés la police à Paris, mais aussi à Rennes ou ici à Nantes. Deux heures plus tard, malgré quelques débordements, les lycéens sont satisfaits de la mobilisation.
Vidéos A la une
Environ 25 000 manifestants se sont à élancés sous une pluie battante et dans les fumigènes pour crier leur colère contre la loi travail. Malgré quelques débordements, les organisateurs se sont dits satisfaits de la mobilisation très suivie et ont prouvé par milliers leur détermination. Les syndicats appellent à deux nouvelles journées d'action, les 5 et 9 avril prochains.
Vidéos A la une
Les Jeunes socialistes sont venus grossir les rangs de la mobilisation contre la loi El Khomri, ce jeudi. Invité de LCI, le président du mouvement, Benjamin Lucas, s'explique. "Une loi de gauche ça ne peut pas être de petites avancées qui compensent des reculs", a-t-il affirmé.
Vidéos A la une
Ce jeudi, des milliers de manifestants se sont rassemblés à Paris et en Province contre le projet de loi El Khomri. "On ne peut pas faire la loi contre le pays qui travaille, on ne peut pas faire la loi contre toute sa jeunesse", a déclaré Jean-Luc Mélenchon, au micro de LCI.
Vidéos A la une
Alors que les manifestations contre la loi Travail sont nombreuses en France, une dizaine de personnes ont été interpellées jeudi à Paris. Des jets de pierres et des gaz lacrymogènes ont été échangés Place de la Nation. Les heurts se sont calmés alors que les syndicats étudiants se sont désolidarisé de "la milice", un mouvement qui se dit indépendant et lutte contre le capitalisme.

Pages

Publicité