Vidéos Alaune
Les défaillances des deux premiers coeurs artificiels implantés ont permis d'améliorer le dispositif et de l'adapter pour les implantations suivantes. Le troisième patient, implanté en avril dernier, est en bonne santé et reste sous étroite surveillance. Un quatrième malade devrait être opéré d'ici un à deux mois et sera le dernier patient de cet essai clinique.
Publicité