Vidéos Alaune
Le prototype IXV a été lancé depuis Kourou en Guyane française, 100 minutes plus tard, il a amerri dans le Pacifique. L'Agence spatiale européenne se réjouit du bon déroulement de la mission, et parle d'un " succès à 100% ". Grâce à ce prototype l'ESA acquière une nouvelle technologie, que les américains et les russes maîtrisent déjà : la capacité de rentrer dans l'atmosphère.
Technologies
Hubble, le télescope de la Nasa et de l'ESA (L'agence spatiale européenne) a observé un smiley au milieu de l'espace.
Vidéos Sciences
C'est une première dans l'histoire de la conquête spatiale, après plus de dix ans de voyage dans l'espace, le robot européen "Philae" a réussi son atterrissage sur la comète Tchouri. L'atterrissage du robot s'est effectué très lentement et en douceur selon l'Agence spatiale européenne (ESA). Mais lors du premier point d'information, les premières inquiétudes se sont vite fait sentir. Car les premières informations reçues indiquaient que la sonde n'est pas arrimé au sol de la comète et il n'y avait pas confirmation que les harpons avaient bien fonctionné.
Vidéos Sciences
Voici un petit clip d’animation de l’ESA (Agence Spatiale Européenne) qui explique la mission Rosetta en moins de trois minutes. Amusant et instructif, une vidéo à découvrir.
Vidéos Alaune
DARMSTADT - 12 nov 2014 - C'est déjà un immense succès pour la sonde européenne Rosetta. Mercredi matin, à 9h35, elle a réussi à lancer un petit robot en direction de la surface d'une comète. L'atterrisseur Philae a commencé son trajet à 20 km de son point d'arrivée, qu'il doit atteindre vers 17 heures. C'est une opération risquée en raison du terrain d'atterrissage très accidenté. Par ailleurs, la nature du sol reste une inconnue. Il y a notamment un risque que le robot rebondisse au moment de l'atterrissage. Si Philae parvient à se poser sur la comète, ce sera une première dans l'histoire spatiale. La sonde Rosetta a déjà passé plus de 10 ans dans l'espace. Elle avait rejoint la comète le 6 août dernier à 551 millions de km de la terre. L'objectif de cette mission est de mieux analyser la composition des comètes et, à travers elles, de mieux comprendre l'origine de la vie sur Terre.
Technologies
Ce mercredi 12 novembre, après avoir traversé près d'un milliard de kilomètres dans l'espace, la sonde Rosetta de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) a largué son atterrisseur à la surface de la comète 67P Churyunov-Gerasimenko (67P/T-G) à 9 heures 35. Philae, l’atterrisseur en question, va devoir accomplir le premier atterrissage sur comète de l'histoire de l’Humanité aux alentours de 17 heures.
Vidéos Sciences
Après une course poursuite de dix ans et plus de six milliards de kilomètres parcourus, la sonde spatiale Rosetta a rejoint, mercredi, la comète Tchourioumov-Guérassimenko (67P). Si cette rencontre programmée à quelque 405 millions de kilomètres de la Terre est une réussite éclatante pour l'Agence spatiale européenne (ESA), il ne s'agit que d'une première étape. Rosetta va danser encore quelque temps, jusque vers fin 2015, avec sa comète. Surtout la sonde va, en novembre, larguer Philae, un module qui va s'accrocher à l'astre pour l'étudier au plus près.
Technologies
Gaïa, le télescope français superpuissant, a réussi son lancement. Il devra, en cinq ans, parvenir à dresser une carte en trois dimensions de notre galaxie, au moyen d'une technologie remarquable. 
Technologies
Après quatre ans de bons et loyaux services passés à étudier la formation des étoiles, le télescope Herschel a été abandonné dans l’espace.
Publicité