Vidéos à la une
Manuel Valls était reçu par Jean-Jacques Bourdin mardi matin sur BFMTV et RMC. "Ma plus grande fierté c'est d'avoir tenu le choc face à l'attaque terroriste", assure le Premier ministre. "Et d'avoir vu le peuple français digne et silencieux manifester autour des valeurs de la République" a-t-il ajouté. "Ma plus grosse erreur c'est peut-être de ne pas avoir intégré encore plus rapidement la question de l'impôt", reconnait le Premier ministre. "Je pense que la hausse cumulée des impôts depuis quelques années a créé un effet de ras-le bol qui a étouffé l'économie française et qui a mis très en colère les Français", a-t-il précisé.
Publicité