Vidéos à la une
"Deux équipes de médecins sont en route. Une venant de Fort-de-France qui s'est déjà rendue sur place, l'autre depuis la métropole est sur le point d'arriver à Cuba. Le but étant de pouvoir affiner les diagnostics médicaux de quelques personnes qui posent problème pour savoir dans quelles mesures elles participent d'un rapatriement en métropole ou à Fort-de-France", a expliqué Romain Bail, maire d'Ouistreham, une commune en Basse-Normandie d'où venaient plusieurs victimes de l'accident de car à Cuba.
Publicité