Vidéos A la une
La mort brutale d'un enfant de 10 ans, dimanche aux urgences d'un hôpital de Seine-Saint-Denis, soulève de nombreuses questions. Le maire d'Epinay et les urgences se déchargent de toute responsabilité. La mère du petit garçon, elle, pointe du doigt le Samu qui a refusé d'envoyer une ambulance pour le chercher, les compagnies de taxi qui ont refusé de prendre sa commande, puis une très longue attente aux urgences.
Vidéos A la une
Les facteurs d'Epinay et les salariés de la SNCF se sont rassemblés pour manifester devant la préfecture et le Conseil Général.
Publicité