Vidéos A la une
La mère du petit Zacharie est abattue par la douleur et l'incompréhension. Elle estime que son fils n'a pas été pris en charge assez vite. Dans la nuit de mercredi à jeudi, Monique a dû emmener son fils à pied à l'hôpital car ni les pompiers, ni le Samu, ni les taxis n'ont souhaité se déplacer dans son quartier d'Epinay-sur-Seine en Seine Saint-Denis, jugé trop sensible.
Publicité