Vidéos A la une
Ils sont 40 Soudanais à bénéficier d'une mise à l'abri, volontaires pour quitter "la jungle" de Calais, et vont être répartis entre un foyer de l'Adoma à Epernay et dans un centre d'accueil et d'orientation de Vitry-le-François, en Champagne. Ces migrants ont quitté Calais en car, ils ont tous renoncé à leurs rêves de rejoindre l'Angleterre. Ils bénéficieront maintenant d'un accompagnement social et administratif. L'accueil des réfugiés est prévu au moins jusqu'en mars 2016. Ils devraient être environ 400 à pouvoir quitter Calais pour des logements plus pérennes en France dans les prochains jours.
Publicité