Un tremblement de terre a touché le Béarn dans la nuit de mardi à mercredi. Plus de peur que de mal pour les habitants : aucun dégât n'a été constaté pour le moment.

De nombreux Béarnais ont été subitement réveillés aux environs de 3 heures 30 dans la nuit de mardi à mercredi suite à des secousses sismiques, a rapporté La République des Pyrénées. Le site du Réseau national de surveillance sismique (RéNaSS) a confirmé l’information en précisant que la magnitude de ce séisme était de 3,2 sur l'échelle de Richter.

L’épicentre du tremblement de terre a été localisé à une dizaine de kilomètres de la commune d’Arudy dans les Pyrénées-Atlantiques, mais les secousses ont été ressenties dans l’ensemble du département. La région est régulièrement touchée par les séismes.

Publicité
Le dernier en date remonte à avril 2014 où les experts du RéNaSS avaient relevé un séisme de magnitude 4,7. Les secousses avaient alors été ressenties de Tarbes à la frontière espagnole. La raison de ces tremblements de terre est la compression lente mais régulière de la plaque africaine contre la plaque eurasienne. Aussi, les Pyrénées et les Alpes sont les deux régions françaises les plus touchées par l'activité sismique.

À lire aussi - Quels ont été les 10 plus violents séismes en France ?

Video sur le même thème - Japon : un séisme filmé par la vidéosurveillance de la ville