Alors que la tempête Petra continue de faire souffler ses rafales sur la Bretagne et sur l’ensemble de la côte Atlantique, les habitants eux souffrent des conséquences de ces vents violents. Environ 40 000 foyers seraient privés d’électricité depuis mardi soir.

© AFP

Les bourrasques ont dépassé les 150 km/heure par endroit. La tempête Petra, qui frappe les côtes bretonnes et s’entend sur toute la côte Atlantique, ne semble pas prête à mollir. De nouvelles rafales de vents violents sont à nouveau attendues ce mercredi, où les vents devraient encore se renforcer. Si l’alerte orange aux vents violents ne concerne plus que le Finistère, neuf départements ont en revanche été placés en vigilance orange « vagues-submersion ». Il s’agit des Côtes-d’Armor, du Finistère, du Morbihan, de la Loire-Atlantique, de la Vendée, de la Charente-Maritime, de la Gironde, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques.

40 000 foyers sans électricité« Les vagues atteindront à nouveau des hauteurs remarquables » prévient ainsi Météo France, qui met également en garde contre « le risque de nouvelles crues sur la Bretagne » qui « augmente nettement à nouveau ». Mais les rafales de vents ont déjà provoqué des dégâts. Arbres arrachés, lignes électriques endommagées… Selon BFM TV, 40 000 foyers étaient privés d’électricité dès mardi soir en Bretagne. Une situation qui pourrait durer encore un peu. « Nos agents doivent attendre la fin de la tempête pour pouvoir intervenir en toute sécurité » a expliqué ERDF.

Publicité
Vigilance maintenue jusqu'à jeudiPar mesure de précaution, environ 80% des vols prévus au départ et l’arrivée de Brest avaient été annulés ce mardi après-midi. La compagnie maritime Brittany Ferries a également suspendu un certain nombre de traversées en direction de l’Angleterre et de l’Espagne. La fin de la vigilance est pour l’heure prévue pour jeudi matin à 6 heures. La prudence est donc toujours de mise sur l’ensemble de ces régions.

Vidéo : tempête Petra : neuf départements de la façade Atlantique maintenus en vigilance orange aux vagues-submersion

Publicité