Jamais la sonde Rosetta, qui est en orbite autour de la comète Tchouri, n’avait été aussi proche du Soleil.

La comète Tchouri a atteint son point d’orbite le plus proche du Soleil ce jeudi à 4h du matin. Elle se situait à 186 millions de kilomètres du Soleil et 265 millions de kilomètres de la Terre. Cela a permi à la sonde Rosetta de récupérer un maximum d’informations alors qu’elle n’avait jamais été aussi proche du Soleil. La sonde était située à 300 kilomètres de distance de la comète pour éviter que la poussière ou un fragment de la comète ne l’abîment.

C’est la première fois qu’une sonde humaine accompagne une comète depuis son réveil à son point le plus rapproché du Soleil.

"Là, c’est l’Europe, et notamment la France, qui est en première ligne"

La sonde Rosetta doit récolter des informations qui pourraient nous éclairer sur les origines de la vie sur Terre en récupérant des particules libérées par la comète.

C’était normalement le célèbre robot Philae qui devait se charger de cette mission, mais depuis le 9 juillet, il ne répond plus.

Publicité
"Il y aura encore dans dix ans des publications sur les résultats scientifiques de Rosetta et de Philae", a indiqué Jean-Yves Gall, président de l’Agence spatiale française. Il a ensuite ajouté : "C’est absolument extraordianire d’être allés sur une comète. Nous sommes sidérés par ce que nous trouvons (…) en général, ce genre de découvertes ce sont les Etats-Unis qui les font. Là, c’est l’Europe, et notamment la France, qui est en première ligne".

Vidéo sur le même thème - Mission Rosetta : les derniers clichés de la comète Tchouri 

mots-clés : Philae, Rosetta, Tchouri

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité