Il avait fait le tour du monde en 2012, avançant uniquement grâce à l’énergie solaire. Le catamaran PlanetSolar a remonté la Seine ce mardi 10 septembre pour une escale parisienne. Il y restera amarré jusqu’au 15 septembre et sera le théâtre de nombreuses animations.

PlanetSolar a déjà parcouru 20 000 km depuis le mois d’avril. A son bord, le capitaine Gérard d’Aboville y mène l’expédition « DeepWater », dont la mission est de mieux comprendre les effets du Gulf Stream sur le climat en Europe occidentale. Le catamaran, qui avance uniquement grâce à ses 38 000 cellules photovoltaïques, a ainsi remonté le célèbre courant sur 8 000 km, de l’Espagne à la Floride, remontant vers le Canada pour ensuite rejoindre la Norvège, procédant à de nombreuses mesures scientifiques. « Ce qui se passe sur l'Atlantique est fondamental pour la régulation climatique d'Europe occidentale » a expliqué Martin Beniston, climatologue membre de l’expédition et directeur de l'Institut des sciences environnementales de l'Université de Genève. PlanetSolar restera à Paris jusqu’au 15 septembre.