Maintenus ce vendredi en vigilance rouge pour les crues, Le Finistère et le Morbihan ont été fortement touchés par les intempéries dues au passage de la tempête Qumaira. Dans le ville de Morlaix par exemple, l'eau est rapidement monté de plusieurs dizaines de centimètres.

Les rues de Morlaix envahies par les eaux

Les intempéries qui frappent la Bretagne depuis plusieurs semaines semblent n'en plus finir. Après la tempête Petra en début de semaine, c'est une autre tempête, Qumaira, qui est venu frapper les côtes bretonnes et Atlantiques ces dernières heures avant de se diriger vers l'intérieur du pays. Des vents à plus de 120 km/heures ont ainsi balayé les côtes, et environ 55 000 foyers sont, ce vendredi, privé d'électricité. Les fortes pluies qui les accompagnaient ont elles aussi provoqué quelques dégâts, notamment dans la région de Quimper et de Morlaix, où les deux rivières qui se rejoignent sont rapidement sorti de leurs lits. En quelques heures, ce sont plus de 60 cm d'eau qui ont ainsi envahi les rues de la ville. A Quimper, le Steir est, par endroits, monté de plus d'un mètre. Pour l'heure, le Finistère et le Morbihan restent placés en alerte rouge par Météo France jusqu'à samedi matin 6 heures.