Les ossements d'un dinosaure géant ont été découverts en Patagonie (Argentine). D'après un rapport publié ce jeudi, le très complet squelette de l'animal a permis de déterminer que son poids avoisinait celui d'une dizaine d'éléphants réunis.

La Patagonie (Argentine) est probablement l'une des régions du monde les plus riches en terme de découvertes paléontologiques. Et pour cause, elle disposait d'abres géants, assez grands pour nourrir d'immenses dinosaures, comme ont pu le constater les paléontologues. En effet, ces derniers ont fait part de leur impressionante découverte au Scientific Reports, a rapporté l'AFP. Ils auraient mis la main sur le squelette "le plus complet" d'un imposant animal herbivore ayant pu peser le poids d'une dizaine d'éléphants.

Apparenté à la famille des titanosaures en raison de son imposante carrure, ce nouveau dinosaure aurait, selon les scientifiques, vécu dans l'ère du Crétacé supérieur avant de disparaitre. De son vivant, l'animal pesait près de 60 tonnes et avait un cou mesurant à lui seul environ 26 mètres de long. Soit l'envergure de "sept Tyrannosaurus rex", a déterminé Kenneth Lacovara, à l'origine de la découverte. Pour atteindre de telles proportions, l'animal devait ingurgiter énormément de végétaux tout en se déplaçant le moins possible, a-t-il par ailleurs imaginé.

Publicité
Dreadnoughtus schraniA taille impressionnante, prénom original. Et qu'à cela ne tienne, le géant herbivore au cou démesurément grand a été baptisé "Dreadnoughtus schrani", a relayé l'AFP. "Dreadnoughtus" signifierait "qui n'a peur de rien" en vieil anglais et serait aussi le nom d'un cuirassé du siècle dernier. "Schrani" en revanche est un peu plus "modeste". En effet, il s'agit ici d'un hommage rendu à l'entrepreneur Adam Schran qui a soutenu les recherches. "Avec un corps de la taille d'une maison, le poids d'un troupeau d'éléphants et sa queue particulièrement puissante, Dreadnoughtus devait ne rien craindre", a par ailleurs justifié Kenneth Lacovara.

Vidéo sur le même thème : Les os d'un dinosaure de 60 tonnes découverts en Argentine

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité