Selon l’ONG Global Footprint Network, nous avons atteint ce mardi 20 août l’« overshoot day », c’est-à-dire le seuil à partir duquel les ressources écologiques de la planète ne sont plus suffisantes pour répondre aux besoins de l’humanité.

La dette écologique de l’humanité est chaque année un peu plus lourde. Selon l’ONG Global Footprint Network, nous avons en effet épuisé, pour cette année, les ressources naturelles produites par la Terre, nécessaires à l’alimentation de l’activité humaine. Ce 20 août est en effet ce que l’ONG canadienne appelle le « Global Overshoot Day », un « jour triste et solennel » qui arrive chaque année de plus en plus tôt. 

L’humanité vit à crédit sur les « stocks » de la Terre« L'humanité vit au-dessus de ses moyens » indique Global Footprint Network. « Le seuil critique a été atteint depuis environ trente ans et la consommation des hommes dépasse désormais ce que la nature est en capacité de lui fournir en termes de recyclage de CO2 libéré et de production de nouvelles matières premières ». En d’autres termes, les besoins de l’homme dépassent ce que la planète est capable de lui fournir. L’humanité va donc vivre à crédit sur les « stocks » de la Terre jusqu’à la fin de l’année. 

Publicité
La France consomme chaque année l’équivalent de 1,6 FranceDépassé pour la première fois en 1970, la date de l’« Overshoot Day » est chaque année plus précoce : du 8 novembre en 1980, on est passé au 8 octobre en 2000, et au 20 août en 2013. « Et il est à craindre que la date va encore avancer au fil des années » ajoute WWF, partenaire du GFN, qui estime qu’il faudrait « plus de 1,5 Terre pour répondre aux besoins d’une population humaine toujours croissante. A ce rythme, nous aurons bientôt besoin de deux planètes bien avant la moitié de ce siècle ». Nous aurions même besoin de quatre planètes si tout le monde vivait comme un Américain. Le Japon consomme ainsi chaque année l’équivalent de 7,1 Japon. La France, elle, l’équivalent de 1,6 France.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité