L’agence de prévisions météorologiques a reconnu avoir surestimé l’alerte aux vents violents mise en place mercredi dans deux départements du sud-ouest. Plus de détails sur cette erreur. 

Mercredi matin, Météo France plaçait deux départements du sud-ouest en vigilance orange aux vents violents : le Tarn et la Haute-Garonne. D’après ses prévisions, des rafales allant jusqu’à 110 km/h, voire 120 km/h, y étaient attendues. Aussi, cette vigilance devrait être maintenue jusqu’au lendemain matin, 6 heures.

A lire aussi – Les prévisions météo dans votre ville !

Publicité
Des estimations surévaluéesPourtant, quelques heures après la publication de son premier bulletin du jour, Météo France en a publié un autre, sensiblement différent. En effet, dans ce deuxième document mis en ligne vers 16 heures, l’agence a annoncé que des rafales de vent allaient certes s’abattre sur le Tarn et la Haute-Garonne dans la journée mais que celles-ci seraient moins violentes que prévu. "On a relevé 106 km/h à Castres (81), 77 km/h à Lavaur (81) et 71 km/h à Toulouse", rapporte d’ailleurs France 3 régions. "Prévision surestimée, fin de vigilance avancée à 18 heures", a de son côté reconnu Météo France dans son bulletin.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :