A l’occasion du sommet mondial des Nations unies qui se tenait à New York (Etats-Unis) ce mardi, des simulations de bulletins météo futuristes ont été réalisées. Alarmants, ces derniers doivent permettre de préparer la conférence climat de 2015.

A en croire les spécialistes, l'avenir de notre planète n'est pas glorieux. Et pour cause, afin de sensibiliser les chefs d'Etat et de les préparer la conférence climat de 2015, l'Organisation météorologique mondiale (OMM) a diffusé, lors du sommet mondial des Nations unies à New York (Etats-Unis) ce mardi, des simulations de ce que pourrait être la météo en 2050. Des présentateurs phares venant des quatre coins du monde se sont prêtés au jeu pour présenter, via de petits clips, ces prévisions aux scénarios catastrophes mais envisageables. 

Ouragans, sécheresses, inondations... Si la France n'a pas encore participé, l'Allemagne, le Burkina Faso, la Belgique et bien d'autres pays l'ont fait. Aussi, il est possible de retrouver ces bulletins, prévisionnaires de cataclysmes, sur YouTube.

 A lire aussi : Météo : le mois de juillet a battu des records de pluie

Publicité
Devoir d'alerteIl faut "réduire les gaz à effet de serre et mettre en place des économies responsables en carbone. Car partout, les changements climatiques affectent la météo et rendent plus extrêmes les phénomènes que nous connaissons aujourd’hui". Ces sur ces mots de Ban Ki-Moon, secrétaire général des Nations Unies, que se terminent toutes les vidéos. Par ailleurs, c'est la première fois depuis l'échec de la conférence sur le climat de Copenhague datant de 2009, que les chef de gouvernement étaient réunis sur ce thème par le secrétaire général de l'ONU, a rappelé Big Browser (blog de Le Monde, ndlr). 

Vidéo sur le même thème : Belgique : la météo décembre 2050