Actualités
Publicité

Les plantes dépolluantes

Réagissez ! - 3 commentaires

4. Les plantes dépolluantes : le dracaena (dragonnier)

Propriétés dépolluantes : Le dracaena (souvent appelé "dragonnier") absorbe le trichloréthylène, le xylène, le toluène et le monoxyde de carbone !

Atouts : Le ''Dracaena marginata'' (nom scientifique du dragonnier de Madagascar) lutte contre la plupart des composés organiques volatils (COV) émis par la fumée de cigarette, la peinture, l'encre, le chauffe-eau, les parfums d'ambiance, les matériaux de construction...

Dans quelle pièce ? Dans une chambre ou dans votre bureau... et surtout dans les pièces où l'on fume !

Besoins : Le dracaena n'est pas gourmand en eau ni en lumière. Pensez quand même à le vaporiser régulièrement pour éviter les attaques d'acariens. Attention : le jaunissement des feuilles de votre dracaena est un signe de vieillesse normal, et pas nécessairement un manque d'eau, donc ne l'arrosez pas trop !

Prix : Environ 20 euros.

Publicité

Je souscris à la newsletter planet À la Une

Voir un exemple
Publicité

Ailleurs sur le web

Publicité

Pour commenter cet article, veuillez vous inscrire ou vous connecter avec votre compte Planet

3 commentaires

Merci Demain je file

Portrait de Azurette2017

 

Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi

mais ce que tu peux faire pour ton pays

Merci
Demain je file m'acheter un palmier d'arec, une plante de plus dans mon paysage familier

Votez pour ce commentaire: 

Merci pour tous ces

Portrait de chamaco

 Merci pour tous ces renseignements et conseils afin de mieux respirer et mener une vie plus seine.  La nature est bien faite et structurée. Malheur a celui qui lui veux du mal car nous dépendons tous d'elle.  Vouloir c'est pouvoir et nous pouvons rendre à la nature tout le bien qu'elle nous donne.

Votez pour ce commentaire: 

C'est vrai que la nature à

Portrait de Raschid

C'est vrai que la nature à tout prévu. Seulement, n'étant pas "terre à terre", nous avons perdu toute notion de rapprochement avec dame nature. Si l'humanité pouvait faire un petit effort pour minimiser les "dégats" de pollution, mère nature ne serait pas si dépassée. Apprendre à connaitre les plantes qui nous entourent serait déja un grand pas.

Votez pour ce commentaire: