Selon une récente étude scientifique les araignées grossiraient et se multiplieraient plus vite en ville. Explications. 

Une équipe de chercheurs de l’Université de Sydney (Australie) affirme que la chaleur des villes ainsi que la facilité à y trouver de la nourriture est responsable d’une augmentation de la taille des araignées.

A voir aussi : vidéo : incroyable déluge d'araignées au Brésil !

Les scientifiques se sont penchés sur les araignées présentent dans leur ville. Ils ont établi que la Nephila plumipes est plus grande et porte plus d’œufs lorsqu’elle vit dans des zones urbanisés, explique le Huffington Post.

Pour l’heure, le phénomène n’a été observé et étudié qu’en Australie. Toutefois, la chercheuse Elisabeth Lowe estime que ce fait est observable partout dans le monde et sur d’autres espèces d’araignées.

Si certaines espèces ne peuvent pas s’adapter à la ville, d’autres y sont parvenues et s’y sont développées. C’est notamment le cas de la Nephila plumipes.

Aux fins de leur étude, les chercheurs ont capturé 222 arachnides dans une vingtaine d’endroits plus ou moins urbanisés autour de la ville. Après avoir analysé à la fois les animaux et les lieux de capture, les chercheurs ont découvert que les araignées les plus grosses et qui ont le plus d’œufs vivent généralement dans les endroits les plus urbanisés avec le moins de végétation.

Publicité
Les espaces urbanisés offrent plusieurs avantages aux araignées. Tout d’abord ils forment un "îlot de chaleur", ce qui permet à ces dernières de dépenser moins d’énergie pour rester au chaud. Elles peuvent ainsi grandir plus facilement. En outre, ces espaces leurs offrent de la nourriture facile à se procurer : les lumières artificielles attirent coléoptères et autres insectes dont les araignées se délectent.

Si la ville offre un espace propice au développement des araignées, un excès de chaleur peut toutefois leur être fatal.

 > Vidéo sur le même thème : une araignée s'invite dans un journal de la BBC

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité