L’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) a rendu un rapport alarmant sur le climat de ce mois de mai 2014. C’est le mois de mai le plus chaud depuis le début des relevés de températures.

Le mois de mai a été le plus chaud depuis les premiers relevés de températures réalisés par l’homme en 1880. En effet, l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) a comparé l’ensemble des mesures réalisées à l’échelle mondiale. Et le résultat est sans appel : la température moyenne au sol et à la surface des océans a atteint 15,5° pour ce mois de mai contre 14,8° en moyenne pour le XXème siècle.

• Lire aussi : Réchauffement climatique : un cinquième des sites du patrimoine mondial pourraient être submergés

Des records de températures relevés partout dans le monde

Et le constat est le même pour tout le monde. En effet, des températures anormales ont été repérées dans l’Est du Kazakhstan, en Indonésie mais également en Espagne ou encore en Corée du Sud.

Publicité
Le rapport du NOAA montre que la rupture, dans l’évolution des températures, concerne les océans plus que les zones terrestres. Et pour cause, la température moyenne au-dessus des océans a augmenté de 0,6 degrés. Si la hausse des températures, due au réchauffement climatique, est visible depuis les années 50, quatre des cinq mois de mai les plus chauds de l’histoire ont été relevés durant les cinq dernières années !

A voir sur ce thème : Boudée par le Quai d’Orsay, Doria Tillier écrit une lettre à Laurent Fabius

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité