David Meade, un théoricien chrétien américain, a annoncé que la fin du monde aura lieu le 23 septembre prochain. La NASA et surtout un pasteur, Ed Stetzer, rejettent fortement les prémonitions de l'individu. 

Selon David Meade, un théoricien conspirationniste américain, la fin du monde est toute proche. En effet, ce dernier affirme que des prophéties inscrites dans le Livre de l’Apocalypse de la Bible se manifesteront le 23 septembre prochain, comme le relate 7 sur 7. Il explique que celles-ci provoqueront des séries d’évènements catastrophiques et notamment l'entrée en collision avec la Terre d'une mystérieuse planète géante, "Nibiru". De plus, Le 23 septembre arrive 33 jours après l’éclipse totale du 21 août dernier, ce qui pour David Meade est indéniablement prémonitoire.

"Jésus a vécu pendant 33 ans. Le nom Elohim, qui est le nom que les Juifs donnent à Dieu, est mentionné 33 fois dans la Bible", argumente-t-il dans le Washington Post. Cependant, la NASA rejette fortement les théories de l'américain. L’Agence spatiale rappelle que la fin du monde avait déjà été annoncée en 2003 et pour le 21 décembre 2012, sans que rien ne se soit passé. Par ailleurs, "Nibiru" n'a jamais été observée par les scientifiques et relève du mythe, explique Sudinfo.

A lire aussi : Apocalypse : plus que quelques semaines avant la fin du monde ?

Publicité

"On ne peut absolument pas tenir compte de ce que cette personne raconte"

Ed Stetzer, un pasteur reconnu aux Etats-Unis, infirme également les thèses de David Mead. Il est impératif de ne pas se fier à quelqu'un qui "vous dit qu'il a trouvé un code numérique secret dans la Bible", dit-il, cité par le site Christianity Today. "On ne peut absolument pas tenir compte de ce que cette personne raconte.", ajoute-t-il.

Si Ed Stetzer reconnaît que les Chrétiens croient parfois "à des choses étranges", il leur demande néanmoins de ne pas adhérer aux théories de David Mead et de faire preuve d'esprit critique. 

Vidéo sur le même thème : Minuit moins trois avant l’Apocalypse…