Une île de 200 mètres de diamètre s’est extraite des flots au large de Tokyo. Due à l’importe activité volcanique et sismique de la région, elle pourrait tout aussi bien disparaître que perdurer lorsque l’éruption qui l’a vue naître se sera achevée. Le gouvernement nippon, quant à lui, se réjouit de ce nouveau brin de terre, à même de renforcer sa légitimité territoriale. 

Les événements sismiques au Pakistan il y a quelques semaines avaient vu l’étrange apparition d’une île, due au chevauchement des plaques tectoniques. Un phénomène similaire a été découvert dernièrement au large des côtes japonaises. Aperçue pour la première fois le mercredi 20 novembre dernier à 16h17, cette petite île d’environ 200 mètres de diamètre aurait émergé des flots à quelques 1000 kilomètres du littoral tokyoïte, dans l’archipel Ogasawara.

Une île instable

Encore fumante, son apparition est très certainement due à la très forte activité volcanique et sismique de la région, qui voit d’ailleurs l’île avoisiner celle de Nishinoshima, devant d’ailleurs son existence à pareils phénomènes. Les gardes-côtes ont affirmé que "l’éruption se poursuit toujours", rapporte France Info. Malgré la surcharge volcanique de la zone, cela faisait 40 ans qu’un tel événement ne s’y était pas produit.

Un soupçon d’enjeu territorial

Publicité
L’île risquerait fort de disparaître au terme de l’éruption, progressivement ensevelie par la violente houle du Pacifique. Dans le cas où l’îlot venait à se stabiliser, Yoshihide Suga, porte-parole du gouvernement japonais, s’est déclaré "heureux" que le Japon bénéficie "d’avantage de territoire". En effet, la pérennisation de ce morceau de terre permettrait au Pays du soleil levant d’étendre ses eaux territoriales. Ce dernier a également déclaré que tout allait être mis en place "pour assurer la sécurité des navires et suivre attentivement l’activité volcanique" de la zone. Ce potentiel regain de légitimité territorial pourrait venir renforcer le Japon dans son bras de fer avec Pékin concernant les îles Senkaku, revendiquées par le gouvernement chinois. 

Découvrez, ci-dessous, les images de cet étrange phénomène : 

Publicité