Après plusieurs semaines de tempêtes et de marées déchaînées, l’heure est désormais à l’état des lieux. Bilan : le littoral aquitain accuse un recul d’une dizaine de mètres. 

L’heure du bilan. Les fortes perturbations météorologiques et la violente houle de ces dernières semaines ont eu raison de la côte du littoral Atlantique. En effet, la côte aquitaine accuse un recul de dix mètres ou plus à une multitude de points. C’est ce qu’affirme un rapport de l’Observatoire de la Côte Aquitaine, à la suite d’un diagnostic de terrain. Le département a d’ailleurs obtenu deux millions d’euros de crédits exceptionnels en vue de travaux d’urgence le long de son littoral.

La succession de dépressions ayant sévi sur l’Atlantique nord du 14 décembre au 8 janvier a déchaîné les marées, provoquant une houle particulièrement virulente, dont les vagues dépassaient les quatre mètres de hauteur dans 60% des cas, détaille l’Observatoire, qui ajoute que ce phénomène "ne s’est jamais produit" auparavant.

Publicité
Résultat ? "Les plages se sont fortement abaissées et aplanies, limitant ainsi leur résistance aux assauts de l’océan. Cette fragilité est renforcée par la disparition temporaire des barres sableuses de marnage". Une érosion particulièrement prononcée en Gironde, où le ressac a creusé de véritables falaises de sable le long du littoral, au point de "remettre en cause l’existence d’immeubles" de la ville de Soulac-sur-Mer, dans le même département.

 

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité