Des gravures géométriques découvertes dans la grotte de Gorham (Gibraltar) seraient, selon une étude publiée ce lundi, de l'art abstrait produit... par Néandertal !

© Capture d'écran vidéo

Et si l'homme de Néandertal avait crée l'art bien avant les premiers hommes modernes ? Des chercheurs ont fait la découverte de gravures géométriques sur les parroies de la grotte de Gorham (Gibraltar) qui dateraient de plus de 39 000 ans, a rapporté l'AFP. Dans une étude publiée ce lundi dans le Proceedings of the National Academy of Sciences, ces derniers ont expliqué que ces traces seraient, selon eux, la preuve que les hommes de Néandertal étaient capables de faire... de l'art abstrait !

Afin de réaliser leurs analyses et tirer leurs conclusions, les chercheurs ont usé d'un ordinateur sur lequel les gravures ont été reproduites en trois dimensions. A partir de là, ils ont pu déterminer qu'entre 188 et 317 passages d'un objet pointu avaient été nécessaires pour graver la pierre de cet espèce de signe dièse (cf. photo ci-dessus). Pour eux, c'est en ce geste que se trouvait la volonté de Néandertal de personaliser ce mur qui n'aurait jamais été utilitaire. "Il s’agit de la première gravure abstraite (…) et délibérée faite sur le mur d’une grotte par quelqu’un qui n’est pas un humain moderne", a par ailleurs confié Clive Finlayson, directeur du musée de Gibraltar ainsi que coordinateur de l’équipe internationale de recherche qui a fait cette découverte, à l'AFP.

Néandertal, moins rustre qu'il n'y paraitSelon le directeur du musée de Gibraltar, cette avancée "rapproche davantage les Néandertaliens des humains modernes". En effet, il a estimé "qu’ils avaient des capacités mentales équivalentes aux nôtres". Une observation qui vient s'ajouter à un constat publié en décembre 2013 selon lequel Néandertal n'était finalement pas si rustre puisqu'il enterrait déjà ses morts il y a quelques milliers d'années.

Publicité
"Ces dernières années on commence à avoir pas mal d’indices qui contre-balancent tout ce qu’on a dit pendant 50 ans sur les Néandertaliens et montrent qu’ils étaient en fait plus proches de l’homme moderne qu’on ne le pensait", a par ailleurs commenté Alain Queffelec, spécialiste du CNRS ayant participé à cette étude, auprès de l'AFP.

Vidéo sur le même thème : Néandertal, cet artiste de l'abstrait

mots-clés : Artiste
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité