La terre a tremblé à Brest. Un tremblement de terre d’une magnitude de 3,9 a secoué la ville finistérienne vendredi dernier. Aucun dégât n’a été enregistré, mais les secousses ont été ressenties jusqu’à Quimper.

Plus de peur que de mal. La ville de Brest a été secouée vendredi dernier par un tremblement de terre d’une magnitude de 3,9 sur l’échelle de Richter. La première secousse s’est produite aux alentours de 14h52 et duré quelques minutes seulement. « Nous venons de ressentir un forte secousse, accompagnée d'un grondement puissant. Tout l'immeuble a tremblé » a rapporté l’un des habitants au quotidien Le Télégramme. « On aurait dit qu'un métro passait sous l'immeuble. Cela a été suivi par une petite réplique environ 5 secondes plus tard ».

Publicité
Selon le Bureau central sismologique français basé à Strasbourg, l’épicentre se situait à Lopérhet, et les secousses ont été ressenties jusqu’à Quimper. Un phénomène plutôt rare dans la région, qui n’a au final pas fait de dégât. Les derniers tremblements de terre enregistrés en Bretagne datent du 30 septembre 2002 à Hennebont, où les secousses avaient atteint 5,4 sur l’échelle de Richter, et 3,7 en 2004 sur l’Ile de Groix.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :