Si l’on en croit le chercheur américain David Meade, la fin du monde serait toute proche. Pour le théoricien, il ne reste que quelques semaines à vivre à notre planète. Mais comment en est-il arrivé à cette conclusion ?

David Meade, auteur du livre "Planète X : l’arrivée 2017", en est persuadé : la fin du monde aura lieu le 23 septembre. Selon sa théorie, l’éclipse solaire du 21 août prochain signalerait l’entrée en collision de la mystérieuse planète géante "Nibiru" avec la Terre. "Nibiru" n’a jamais été observée par les scientifiques, et son existence est durement rejetée par la NASA (L’Agence spatiale américaine). Selon l'auteur, celle-ci serait un astre géant tournant autour du soleil et qui se rapprocherait petit à petit de notre Planète bleue.

David Meade affirme dans son livre que "Le public n’est pas informé délibérément pour éviter la panique. Les tremblements de terre ont considérablement augmenté à la fois en nombre et en intensité. Les tempêtes se multiplient également. Des trous et des fissures apparaissent dans la croûte terrestre… enfin les vagues de chaleur se renforcent et durent plus longtemps", comme le rapporte Ouest France.

A lire aussi : Apocalypse : la fin du monde est-elle proche ?

Des arguments contestés

Le Daily Mail rapporte l’entretien du chercheur avec le Daily Star dans lequel ce dernier s’appuie sur la Bible pour légitimer sa thèse. Il argumente notamment avec le chapitre 13 du Livre d’Ésaïe de l’Ancien Testament, dans lequel il est écrit : "Voyez, le jour du Seigneur vient - un jour cruel, avec colère et colère féroce - pour rendre la terre désolée et détruire les pécheurs en elle (…) les étoiles du ciel et leurs constellations ne montreront pas leur lumière."

Publicité
Le Daily Mail souligne que l’homme et ses arguments sont contestés par ses propres lecteurs. Certains d’entre eux déplorent le fait que son livre "Planet X" invoque en grande majorité la religion au détriment de la science. "Sur son site, il se concentre sur les faits et la science, sur la preuve astronomique pour attirer certains lecteurs dans son matériel. Après une douzaine de pages, il commence à invoqué sa vision religieuse des faits" déclare un critique au Daily Mail.

Reste à savoir si l’éclipse du 21 août aura l’impact prédit par David Meade. Réponse d’ici peu.

Vidéo sur le même thème : Jour du dépassement: les ressources annuelles de la Terre sont épuisées